Le producteur des caméras pour Tesla: 'L'autopilotage recherche les limites de la sécurité'

15/09/16 à 12:54 - Mise à jour à 12:54

Mobileye, l'entreprise qui fournit les caméras et le software aux constructeurs automobiles, estime que l'autopilotage de Tesla recherche les limites de la sécurité.

Le producteur des caméras pour Tesla: 'L'autopilotage recherche les limites de la sécurité'

© BELGA

Plus tôt cette année, Mobileye a cessé de collaboré avec Tesla, parce que le constructeur de voitures électriques 'recherchait les limites de la sécurité' avec son concept de la fonction d'autopilotage, comme l'a déclaré hier le directeur de l'entreprise.

'Le système n'est pas conçu pour résoudre tous les problèmes possibles de manière sûre', a affirmé le chief technology officer de Mobileye à l'agence Reuters. 'Peu importe la manière utilisée, le système (Autopilot, ndlr) n'est pas conçu à cette fin. C'est un assistant pour le conducteur, pas un système de roulage autonome.'

La sécurité de l'Autopilot de Tesla a été publiquement pointée du doigt après l'accident mortel du conducteur d'une voiture de l'entreprise en mai dernier. Ce conducteur d'une Tesla Model S s'était retrouvé sous la remorque d'un camion, alors que l'autopilotage était activé. Tesla avait à l'époque écrit ceci sur son blog: 'Ni l'Autopilot, ni le conducteur n'ont vu la face blanche de la remorque à cause de la forte intensité lumineuse ambiante et donc, il n'y a pas eu de freinage.'

'Pas une voiture autonome'

Tesla laisse toujours clairement entendre que l'autopilotage n'est pas un système de roulage autonome, mais un assistant. Pour rendre le système encore plus sûr, le constructeur a par conséquent sorti une mise à jour plus stricte pour les conducteurs. Ceux-ci doivent à présent plus régulièrement toucher le volant. S'ils n'améliorent pas leur comportement après plusieurs avertissements, la fonction d'autopilotage se désactive complètement. Le système ne peut ensuite être réactivée qu'après que la voiture se soit arrêtée. Précédemment les conducteurs pouvaient demeurer des minutes sans toucher le volant.

'Mobileye n'a pas pu suivre l'innovation de Tesla'

Dans une réaction, Elon Musk indique que la fin de la collaboration entre Tesla et Mobileye était devenue incontournable, parce que l'entreprise israélienne ne pouvait suivre les évolutions technologiques de Tesla. Tesla exploite aussi toujours plus des technologies ne provenant pas de Mobileye. C'est ainsi que depuis la dernière mise à jour, l'autopilotage est davantage dépendant de la technologie du radar et moins des caméras équipant la voiture. Avec cette nouvelle technologie, l'accident mortel en mai aurait pu être évité, selon Musk.

En savoir plus sur:

Nos partenaires