Le processeur 'multicoeur' accroît la consommation énergétique des serveurs

06/10/08 à 12:00 - Mise à jour à 11:59

Source: Datanews

Nonobstant le concept d'économie énergétique prévu par de nombreux fabricants, les centres de données utilisent toujours plus de courant.

Nonobstant le concept d'économie énergétique prévu par de nombreux fabricants, les centres de données utilisent toujours plus de courant.

La consommation énergétique des serveurs et centres de données en Europe occidentale a crû de 13 pour cent l'an dernier. Cette hausse ne s'explique pas seulement par le nombre de serveurs actifs dans cette région. "La consommation par serveur augmente elle aussi à cause des processeurs 'multicoeurs' et des fonctionnalités matérielles complémentaires, comme des suppléments de mémoire", déclare Giorgio Nebuloni, analyste auprès du cabinet d'études IDC.

Les fournisseurs de processeurs 'multicoeurs' déclarent que la technologie garantit une réduction de la consommation d'énergie. Mais il s'agit principalement de la consommation d'énergie par coeur, déclare Nebuloni. La consommation totale augmente en fait nettement lorsque plusieurs coeurs sont intégrés à un même processeur.

Le cabinet d'études a examiné la consommation énergétique des centres de données et des serveurs en Europe occidentale. En 2007, les serveurs de cette région ont consommé 16,3 Térawatts/heure (16,3 milliards de KWh) d'énergie, soit deux fois plus que l'énergie nécessaire pour alimenter en courant l'ensemble des signaux routiers et de l'éclairage public du Royaume-Uni.

La forte consommation énergétique engendre des factures salées pour les entreprises. En 2007, celles-ci ont conjointement dépensé en Europe occidentale 1,6 milliard d'euros en électricité pour leurs serveurs. Et les coûts énergétiques pour les centres de données ont été de 4,4 milliards d'euros. L'analyste Nathaniel Martinez d'IDC s'attend à ce que d'ici 2012, pour chaque euro dépensé en nouveaux serveurs, 80 cents le soient pour alimenter en courant l'infrastructure existante.

Selon Nebuloni, il semble que toutes les fonctionnalités visant des économies d'énergie et ajoutées par les fabricants aux serveurs et centres de données, ne suffisent pas à équilibrer le besoin en énergie.

En collaboration avec Computable

Nos partenaires