Le problème du brevet de Qualcomm coûte 1,7 milliard à Nokia

21/10/08 à 10:40 - Mise à jour à 10:39

Source: Datanews

Le procès en cours opposant Nokia et Qualcomm est liquidé. La société finnoise versera durant les 15 prochaines années 1,7 milliard d'euros pour pouvoir utiliser la technologie développée par Qualcomm.

Le procès en cours opposant Nokia et Qualcomm est liquidé. La société finnoise versera durant les 15 prochaines années 1,7 milliard d'euros pour pouvoir utiliser la technologie développée par Qualcomm.

Le fabricant de GSM Nokia paiera à son homologue Qualcomm 1,7 milliard d'euros au cours des 15 prochaines années. En versant ce montant, l'entreprise finlandaise met fin à un conflit en cours l'opposant à la société américaine, laquelle a développé une bonne partie de la technologie exploitée par Nokia. Il s'agit d'une technologie utilisée dans les domaines suivants: GSM, edge, hsdpa, ofdm, cdma, wcdma, TLE et WiMAX.

La technologie en question pourra désormais aussi être utilisée dans l'équipement du fournisseur de réseaux Nokia Siemens. En outre, Nokia cédera aussi quelques brevets à Qualcomm et retirera sa plainte antitrust déposée auprès de la Commission européenne.

En juillet 2008, les deux... combattants avaient annoncé vouloir trouver un arrangement à leur conflit juridique qui faisait rage depuis 2007 déjà. A ce moment, on ne savait cependant pas encore le montant que cet arrangement allait nécessiter.

Nokia exploite dans ses produits la technologie dont le brevet appartient à Qualcomm. Les deux sociétés n'avaient cependant pas pu se mettre d'accord sur le renouvellement du contrat. Depuis lors, les entreprises se sont intenté plusieurs procès. C'est ainsi qu'en décembre 2007, un juge américain avait décidé que Nokia ne violait pas le brevet de Qualcomm, un jugement qui généra une nouvelle plainte de la part de Qualcomm.

En collaboration avec Computable

Nos partenaires