Le président de China Mobile oblige les visiteurs du congrès à coiffer un casque

23/02/16 à 08:29 - Mise à jour à 08:29

Source: Datanews

L'anglais est la langue véhiculaire au Mobile World Congres. Shang Bing, président de China Mobile, n'en a eu cure et a prononcé son speech d'ouverture intégralement en chinois.

Le président de China Mobile oblige les visiteurs du congrès à coiffer un casque

© China Mobile

Nombre de visiteurs du congrès ont du reste manqué les premières minutes du discours du président de China Mobile lors de la session d'ouverture à Barcelone. Non pas en raison d'une grève de métro tactique déclenchée ce lundi et qui se répétera mercredi, mais bien parce que le président Shang Bing se mit directement à parler le chinois. Le public, surpris, a donc dû chercher et coiffer un casque dans la salle obscure pour ensuite essayer de trouver le canal de traduction et le réglage sonore corrects.

Ce n'est pas là ce qu'on peut appeler la manière la plus subtile pour faire passer le message faisant état de l'importance de China Mobile sur le marché mobile mondial aujourd'hui. L'entreprise compte actuellement 2,66 millions de stations de base et plus de 800 millions d'abonnés. Cela représente grosso modo 40 pour cent du nombre total d'abonnés mobiles dans le monde. Un programme d'investissement d'un montant de 6,3 milliards d'euros (après conversion) y est par ailleurs en cours, afin d'introduire l'internet mobile aussi dans les contrées les plus reculées. Lorsque, suivant les attentes, l'on atteindra d'ici 2020 cinquante milliards d'appareils connectés à l'internet des choses au niveau mondial, China Mobile entend veiller à ce qu'un cinquième des utilisateurs soient des Chinois.

Shang Bing a néanmoins fait une concession: le texte de sa présentation Powerpoint était en anglais.

En savoir plus sur:

Nos partenaires