Le préoccupant problème du centre de données vieillissant

19/12/07 à 11:50 - Mise à jour à 11:49

Source: Datanews

Même si beaucoup d'entreprises en construisent des nouveaux, les centres de données datent de plus de 4 années dans quasiment 4 entreprises sur 10. Cette ancienneté peut poser des problèmes, parce que les bâtiments ne sont plus adaptés à l'équipement moderne à haute densité.

Même si beaucoup d'entreprises en construisent des nouveaux, les centres de données datent de plus de 4 années dans quasiment 4 entreprises sur 10. Cette ancienneté peut poser des problèmes, parce que les bâtiments ne sont plus adaptés à l'équipement moderne à haute densité.

Voilà ce qu'on peut lire dans une étude réalisée par l'Aperture Research Institute (ARI) spécialisé dans la problématique des centres de données. L'ARI a interrogé 600 entreprises dans le monde à propos de l'infrastructure de leurs centres de données. Pour 38 pour cent d'entre elles, leur centre de données remonte à plus de 4 ans. "Construire un centre de données prend habituellement 2 ans environ", indique l'étude de l'institut de recherche. "Cela signifie que ces centres de données ont été conçus, il y a bien six ans, avant l'époque de la haute densité."

Les serveurs modernes de type lame ('blade') exigent nettement plus d'énergie et de refroidissement dans les centres de données. 87 pour cent des entreprises interrogées déclarent déjà utiliser ce genre de serveurs. Cela va causer des problèmes, prévient l'ARI. Comme les anciens centres de données ne sont pas adaptés aux besoins d'aujourd'hui, il y aura - dans le meilleur des cas - des difficultés à pouvoir exploiter tout le potentiel des serveurs de type lame, ou - dans le pire scénario - leur longévité va se réduire notablement. Comprenez: il y aura un plus grand risque de pannes.

Selon l'étude effectuée par l'ARI, de nouveaux centres de données seront assurément planifiés et construits. 36 pour cent des entreprises déclarent planifier un nouveau centre de données, en construire un, ou les deux. Le revers de la médaille, c'est que les 64 autres pour cent ne l'envisagent pas. "Ces entreprises peuvent se faire du souci", mentionne l'étude. "Même si elles se trouvent en phase de planning, elles devront encore patienter 2 ans avant de disposer d'un centre de données complètement opérationnel. Voilà pourquoi il est essentiel que les entreprises prévoient leurs besoins en capacité 3 ans à l'avance. Et celles qui ne veulent pas créer un nouveau centre de données, feraient bien d'analyser de très près les nécessités en matière d'énergie et de refroidissement de leur ancienne infrastructure."

Nos partenaires