Le premier trimestre d'Oracle donne immédiatement le ton

21/09/07 à 10:25 - Mise à jour à 10:24

Source: Datanews

Au cours du premier trimestre de son nouvel exercice, le géant des logiciels Oracle a crû pratiquement partout de 25 pour cent minimum. Les bons résultats engrangés au cours de l'année fiscale dernière sont donc aisément confirmés.

Au cours du premier trimestre de son nouvel exercice, le géant des logiciels Oracle a crû pratiquement partout de 25 pour cent minimum. Les bons résultats engrangés au cours de l'année fiscale dernière sont donc aisément confirmés.

Au premier trimestre de son nouvel exercice, Oracle a réalisé un chiffre d'affaires de 4,53 milliards d'euros, en hausse de 26 pour cent par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Son bénéfice net a augmenté en parallèle pour atteindre 840 millions d'euros. Quant à son bénéfice d'exploitation, il a crû de 29 pour cent à 1,2 milliard d'euros.

Larry Ellison, CEO d'Oracle, souligne volontiers la croissance du chiffre d'affaires réalisé sur les nouvelles licences de logiciels. Cette hausse trimestrielle de 35 pour cent a été la plus élevée de ces 10 dernières années. Elle est surtout due au chiffre d'affaires en augmentation de 65 pour cent du chiffre d'affaires des applications. Oracle déclare avoir ainsi de nouveau grignoté des parts de marché SAP. Les rentrées provenant des nouvelles licences sur le middleware et les bases de données ont crû de 23 pour cent. Grâce à cette progression, Ellison annonce rattraper progressivement IBM dans le segment middleware. "Si nous continuons de croître à ce rythme, nous dépasserons l'actuel numéro 1 en middleware, IBM, d'ici la fin de cette année encore", ajoute-t-il avec assurance.

Nos partenaires