Le premier tableur pour IBM PC sortait il y a trente ans

10/11/11 à 10:55 - Mise à jour à 10:55

Source: Datanews

Visicalc, le premier tableur tournant sur IBM PC, fête cette année son 30ème anniversaire. La version DOS de Visicalc a en effet été lancée sur le marché en 1981 et fut en grande partie à la base du succès professionnel inattendu de l'IBM PC.

Le premier tableur pour IBM PC sortait il y a trente ans

Visicalc, le premier tableur tournant sur IBM PC, fête cette année son 30ème anniversaire. La version DOS de Visicalc a en effet été lancée sur le marché en 1981 et fut en grande partie à la base du succès professionnel inattendu de l'IBM PC.

Comme toutes les grandes inventions, le tableur semble être une idée pour le moins évidente. Néanmoins, il a bel et bien été conçu par Dan Bricklin qui, sur son site web, indique même l'endroit précis (avec photo) où il créa Visicalc. Cela s'est passé durant l'été de 1978 lors d'une balade en vélo sur une route déserte de Martha's Vineyard.

La première version pour l'Apple II est sortie en 1979 et a été encodée en assembler (langage machine) par Bob Frankston, un collègue de Dan Bricklin. Bricklin montre même sur son site web une saisie d'écran d'une version alpha précoce de Visicalc. A l'époque, il n'y avait évidemment encore aucun programme permettant de réaliser des saisies d'écran. Celle qu'il présente, est en fait une photo 35 mm faite au téléobjectif avec un long temps d'exposition.

Frankston programmait la nuit, car l'utilisation du mainframe Multics du MIT s'avérait plus économique. La programmation se déroulait dans sa chambre-mansarde: Frankston appelait à l'aide d'un modem et utilisait un terminal d'impression DEC LA-120 pour communiquer avec le mainframe. Bricklin démontra la puissance de Visicalc lors d'un exercice scolaire à la Harvard Business School où il était étudiant. L'exercice consistait en la création d'une projection financière sur cinq années pour une campagne de marketing de Pepsi. La version de Visicalc utilisée à cette fin n'offrait pas encore la possibilité d'imprimer, de sorte que les chiffres apparaissant à l'écran étaient simplement retapés.

L'étudiant Bricklin ne divulgua toutefois pas à son professeur comment il avait abouti à ces chiffres, car Visicalc devait demeurer secret. La projection financière eut un effet assez impressionnant à une époque où tout devait encore être calculé au moyen d'une calculette. La première publicité pour Visicalc parut dans le Byte Magazine de mai 1979. Il s'agissait d'une publicité du style bande-annonce incluant le nom du produit et une simple question: "Comment avez-vous pu vous en passer?" Des mots prophétiques, puisqu'aujourd'hui, l'on ne peut que difficilement s'imaginer un monde sans tableur.

Pourquoi Visicalc n'a-t-il jamais été breveté? Dan Bricklin consacre tout un article à cette question. Il en ressort que les brevets sur les logiciels n'avaient en 1979 que très peu de chances d'aboutir, parce que le software était considéré comme le résultat d'algorithmes mathématiques qui, comme les lois naturelles, n'était pas brevetables. Le programme fut par conséquent protégé par les lois sur la propriété intellectuelle et sur les marques, mais cela ne put empêcher que Visicalc soit rapidement copié par des tiers.

Visicalc tourne aujourd'hui encore et toujours sur les PC dans une fenêtre DOS sous Windows. Il est possible d'en télécharger la première mini-version sur le site web de Bricklin. N'en attendez cependant ni support souris, ni aide interactive.

En savoir plus sur:

Nos partenaires