Le premier StartupBus belge partira de Bruxelles samedi prochain

27/08/15 à 09:15 - Mise à jour à 09:15

Est-ce possible de créer une startup, alors qu'on court de droite à gauche à 80 kilomètres heure à bord d'un autocar chaotique équipé d'une connexion internet limitée? C'est à cette question que tenteront de répondre les participants au premier StartupBus entièrement belge au début de la semaine prochaine.

StartupBus est une sorte de Startup Weekend, mais sur roues. Samedi prochain, le 29 août, un bus partira de cinq endroits différents en Europe (Bologne, Londres, Bruxelles, Munich et Tallinn) pour rejoindre la destination finale, le Pirate Summit organisé à Cologne.

Les bus disposeront d'un délai de 72 heures pour atteindre cette destination finale et feront étape dans toute une série d'intéressants 'startup hotspots' tant à l'échelle nationale qu'internationale. C'est ainsi que le bus belge passera notamment par Co.Station à Bruxelles et par le Corda Campus d'Hasselt, avant de faire halte dans des villes comme Amsterdam, Hambourg et - évidemment - Cologne.

StartupBus est l'oeuvre d'Elis Bizannes, qui avait lancé le concept en 2010 aux Etats-Unis. A l'époque, un autobus fit le voyage entre San Francisco et la conférence SXSW bien connue d'Austin. Aujourd'hui, plus de 10 bus par édition parcourent les Etats-Unis. Cette initiative a été également imitée en Australie et même en Afrique.

Le bus 'belge' espère pouvoir démarrer samedi avec à son bord une vingtaine de développeurs, designers, spécialistes du marketing et vendeurs. "Nous voulons accueillir un public aussi varié que possible", explique Steven Beeckman qui, conjointement avec la spécialiste en PR et communication Ann Glorieus, se charge de l'organisation. Beeckman fut le lauréat de la toute première édition de StartupBus, et a aidé dès 2013 à mettre en oeuvre un 'bootcamp sur roues' belgo-néerlandais.

Pourquoi une aventure en bus serait-elle plus intéressante ou utile qu'un programme accélérateur classique ou qu'une formation intensive? Voilà la question à laquelle nous souhaitions avoir une réponse. "Ce genre de voyage secoue véritablement les gens et leur donne le goût d'entreprendre", suggère Beeckman. "Pour un grand nombre de participants, il s'agit d'une expérience qui change la vie."

"StartupBus s'avère aussi très pratique et tout sauf académique, et c'est un fameux plus", ajoute-t-il encore. "Entreprendre, cela s'apprend sur le tas et pas sur les bancs de l'école ou durant une formation. L'entreprenariat ne peut être enseigné. En outre, l'expérience que l'on acquiert normalement en un an, se résume ici en trois jours. StartupBus est en fait un MBA pour starters."

Expérience

Y a-t-il déjà eu au fil des ans des exemples de petites entreprises débutantes qui ont été créées dans un StartupBus, et qui ont réussi à croître par la suite? "Oui, je citerai par exemple l'américaine Instacart, qui fournit des denrées alimentaires à domicile et qui a été fondée durant la première édition. Cette entreprise a aujourd'hui une valeur marchande de 2 milliards d'euros. Je citerai aussi Aiden, la lauréate de Startup Bus Europe en 2013 (l'équipe des Belges Tom Van Mierlo et Bram Van Oost) qui existe encore. Ceci dit, j'admets volontiers qu'il est ici davantage question d'acquérir de l'expérience que de créer une startup viable."

Actuellement, l'on peut encore s'inscrire pour réserver une place dans le premier StartupBus belge. Chaque participant doit présenter son idée dans le bus, et de petits groupes seront constitués autour des meilleurs concepts. L'on vise trois à cinq startups par bus.

"Durant le voyage, nous nous focaliserons sur le produit, sur la présentation et sur une éventuelle traction", poursuit Steven. "Au Pirate Summit de Cologne, toutes les équipes (y compris celles des autres bus européens) pourront alors effectuer une présentation devant un jury professionnel, et le gagnant et les accessits pourront participer directement à la compétition pour startups Walk The Plank lors de cet événement."

Même s'il n'y aura pas vraiment de prix importants à gagner (en Belgique, le vainqueur pourra par exemple passer trois mois dans Co.Station), vous deviendrez en tant que participant membre d'une communauté internationale et vous ferez connaissance avec d'intéressants partenaires à l'échelle continentale. Vous pourrez donc immédiatement vérifier dans quelle mesure votre idée pourra tenir la route au niveau international. De plus, un passage remarqué pourra servir de tremplin vers l'incubateur bien connu StartupHouse à San Francisco.

StartupBus, qui est sponsorisé en Belgique par Co.Station, Corda INCubator, iMinds et Start it @KBC notamment, démarrera samedi en présence du vice-premier ministre et ministre en charge de l'agenda numérique Alexander De Croo.

http://europe.startupbus.com/buses/belgium-2015/

http://eliasbizannes.com/

http://piratesummit.com/en/piratesummit-2015

http://aidenapp.com/

En savoir plus sur:

Nos partenaires