Le point sur RFID

29/11/06 à 00:00 - Mise à jour à 28/11/06 à 23:59

Source: Datanews

Dans la foulée de la dénonciation la semaine dernière de risques sécuritaires inhérents aux nouveaux passeports électroniques, deux professeurs font le point sur les enjeux de la technologie RFID. Data News vous propose de découvrir en exclusivité, pendant 24h, "quelques réflexions introductives à un débat de société."

Jeudi dernier, deux Professeurs (Yves Poullet et Jean-Jacques Quisquater) [jetaient un pavé dans la mare] en déclarant que les nouveaux passeports électroniques, en circulation depuis grosso modo deux ans, étaient un recul sécuritaire plutôt qu'un progrès. Ils montraient du doigt la technologie RFID (identification par radio-fréquence) de la puce du passeport, qui selon eux, n'est pas adaptée à l'identification de personnes. Ils demandent au gouvernement la mise en place d'un moratoire sur le sujet.D'après notre site frère [The Inquirer] (uniquement en néerlandais), un groupe de scientifiques européens a par ailleurs exprimé dans une ["déclaration de Budapest"] ses craintes par rapport aux risques de vol d'identité que présenteraient les nouveaux passeports.Vu toutes ces questions sensibles, il est certainement intéressant de faire le point sur la technologie RFID. C'est ce que viennent de faire deux Professeurs attachés au CRID (Centre de recherche Informatique et Droit) des Facultés de Namur : le déjà susmentionné Yves Poullet (juriste) et Denis Darquennes (informaticien et physicien).Dans un rapport de 34 pages intitulé ["RFID : quelques réflexions introductives à un débat de société"], les deux scientifiques définissent la RFID, décrivent les différents types de tags et leurs composants et font l'état des lieux des premières applications et expériences par secteur (grande distribution, santé, transports, etc). Dans la deuxième partie, ils abordent les questions politiques et juridiques que pose la RFID, notamment en matière de protection de la vie privée.Ce document est disponible en ligne, en exclusivité, jusque ce soir 22h. Il paraîtra en janvier dans la revue scientifique RTDI (Revue Trimestrielle du Droit de L'informatique, édition Larcier).

Nos partenaires