Le plus grand OpenWorld de l'histoire d'Oracle

20/09/10 à 12:05 - Mise à jour à 12:05

Source: Datanews

L'édition 2010 est la plus grande jamais organisée tant sur le plan des visiteurs que sur celui des annonces.

Le plus grand OpenWorld de l'histoire d'Oracle

L'édition 2010 de la grand-messe annuelle d'Oracle est la plus grande jamais organisée tant sur le plan des visiteurs que sur celui des annonces.

En cette fin d'été, début d'automne, Oracle submerge San Francisco avec trois événements simultanés, à savoir JavaOne, Oracle Develop et le méga Oracle OpenWorld, visités ensemble par plus de 40.000 personnes. Dès le début, le CEO, Larry Ellison, a donné le ton en annonçant les systèmes Exalogic, un module plug&play permettant de faire tourner une combinaison d'applications web, OLTP (On-Line Transaction Processing) et batch sous un noyau Solaris et/ou Linux propre. Une bonne partie du premier discours thématique prononcé par Ellison a été consacrée à ces nouveaux systèmes, ce qui peut paraître étrange pour une société quand même spécialisée dans le software, même si cela a évidemment fortement changé depuis la reprise de Sun. Aujourd'hui, le slogan d'Oracle est à cet égard révélateur: 'hardware and software, enginereed to work together". Pas mal du tout, d'autant plus que HP était précédemment venu expliquer pourquoi ses combinaisons de hardware et de software supportent de manière optimale les produits Oracle.

Ultérieurement cette semaine, Oracle présentera encore une nouvelle machine Exadata haut de gamme pour applications OLTP, ainsi que les premières applications Fusion. Ces dernières devraient être la première génération d'applications professionnelles pilotées par la 'business intelligence' (décisionnel), avant d'être disponibles de manière générale durant le premier semestre de 2011. Avec plus de 100 produits, il s'agit là du lancement le plus important de l'histoire d'Oracle ("et le dernier, espérons-le", a déclaré Ellison en riant). L'on s'attend en outre aussi au démarrage d'une division Cloud Services, ainsi qu'à de nouveaux développements pour Java (dont JavaFX Vector Graphics).

En savoir plus sur:

Nos partenaires