Le pharmacien fait confiance à l'ICT

26/01/09 à 11:10 - Mise à jour à 11:09

Source: Datanews

Pas moins de 9 pharmaciens flamands sur 10 et de 8 pharmaciens francophones sur 10 ont accès à internet. Voilà ce qui ressort d'une enquête réalisée par le magazine Le Pharmacien et Aegate.

Pas moins de 9 pharmaciens flamands sur 10 et de 8 pharmaciens francophones sur 10 ont accès à internet. Voilà ce qui ressort d'une enquête réalisée par le magazine Le Pharmacien et Aegate.

Rares sont encore les pharmaciens à douter de l'utilité d'internet dans leur officine. Et ils en attendent beaucoup à l'avenir. C'est surtout l'information en temps réel qu'ils peuvent ainsi obtenir, qui s'avère être cruciale, essentiellement pour la sécurité du patient.

C'est ainsi que les pharmaciens tant francophones que flamands sont d'accord pour dire que leur système ICT doit les informer sur d'éventuels conflits thérapeutiques, sur la liste de médication des patients, sur la posologie (dosage) et sur le rappel éventuel de certains médicaments. Du côte francophone, on attend aussi une gestion correcte des stocks.

À propos de la manière dont l'information arrive chez le pharmacien, il n'y a pas encore d'unanimité. Une première piste consiste en un lien direct du réseau du pharmacien avec les laboratoires, mais cela fait surgir des questions à propos de la confidentialité de l'information chez le pharmacien. Un deuxième système comparable prévoit un filtre gratuit entre les deux intervenants.

Nos partenaires