Le patron de Nortel sur un siège éjectable

10/08/09 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Mike Zafirovski, CEO de la société canadienne Nortel, devrait s'en aller d'ici quelques semaines. Voilà du moins ce qu'annoncent des sources bien informées à des médias américains.

Mike Zafirovski, CEO de la société canadienne Nortel, devrait s'en aller d'ici quelques semaines. Voilà du moins ce qu'annoncent des sources bien informées à des médias américains.

L'explication de ce possible départ n'est pas difficile à trouver: Zafirovski ne serait pas suffisamment parvenu à renverser le cours des choses au sein de l'entreprise Nortel en difficultés, comme il l'avait pourtant fait - et de belle manière - chez Motorola et General Electric. En janvier, Nortel avait sollicité un report de ses paiements. Entre-temps, l'entreprise est vendue par morceaux.

Les divisions CDMA et LTE de Nortel ont déjà été cédées pour 1,13 milliard de dollars à la suédoise Ericsson, après avoir nettement surenchéri sur une première offre faite par Nokia Siemens. Il convient cependant d'attendre encore pour savoir si ce rachat sera définitif car le fabricant canadien du Blackberry, RIM, a demandé instamment au parlement canadien de réexaminer les enchères. Pour la division enterprise, Avaya a déjà lancé une offre, mais ici aussi, une vente aux enchères devrait être organisée.

Nos partenaires