Le patron de KPN qualifie le régulateur d'incompétent

13/01/10 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Dans son discours de nouvel an prononcé à Bruxelles, le directeur de KPN, Ad Scheepbouwer, a fustigé une fois de plus la régulation: "Certaines instances régulatrices sont tout simplement incompétentes." Le premier ministre Yves Leterme ne s'est pour autant pas senti provoqué.

Dans son discours de nouvel an prononcé à Bruxelles, le directeur de KPN, Ad Scheepbouwer, a fustigé une fois de plus la régulation: "Certaines instances régulatrices sont tout simplement incompétentes." Le premier ministre Yves Leterme ne s'est pour autant pas senti provoqué.

Ad Scheepbouwer a une fois de plus insisté sur la carence de la régulation dans certains pays européens, ce qui rend impossible toute concurrence loyale. "J'espère que ma compatriote et commissaire européenne Neelie Kroes se penchera sur ce problème." Scheepbouwer qui, en tant que patron de KPN, dirige aussi l'opérateur GSM Base, a carrément qualifié certains régulateurs d'incompétents. "Pour les plus petits pays, il est particulièrement malaisé de se mêler à la concurrence dans les grands états."

Scheepbouwer s'en est pris aussi à la participation gouvernementale dans l'opérateur télécoms historique belge. Le premier ministre Yves Leterme a répondu finement que la part de marché de Proximus en Belgique est quasiment aussi grande que celle de KPN aux Pays-Bas ou d'Orange en France.

Il a indiqué que de fortes amendes étaient suspendues au-dessus de la tête tant de Belgacom que de Proximus. Il n'a cependant pas abordé la participation de l'Etat dans Belgacom. Il a toutefois confirmé les projets du ministre ICT Van Quickenborne de permettre d'ici 2015 à quelque 90 pour cent de la population belge d'accéder à l'internet à haut débit.

Nos partenaires