Le Patriot Act fait obstacle à MS Office365

08/12/11 à 14:24 - Mise à jour à 14:24

Source: Datanews

Le spécialiste britannique de la défense BAE Systems revoit ses projets pour Microsoft Office365 en raison d'incertitudes légales notamment à cause du Patriot Act américain.

Le Patriot Act fait obstacle à MS Office365

Le spécialiste britannique de la défense BAE Systems revoit ses projets pour Microsoft Office365 en raison d'incertitudes légales notamment à cause du Patriot Act américain.

BAE Systems envisageait de migrer vers les solutions en ligne Office365 de Microsoft, mais le service juridique de l'entreprise britannique s'y oppose à présent. Le problème, c'est que Microsoft ne peut manifestement pas donner de garantie absolue quant à l'emplacement exact des données du spécialiste de la défense, de l'aviation et de l'aéronautique. Il est fait référence aussi au Patriot Act américain qui prévoit un accès aisé aux données stockées sur des serveurs se trouvant physiquement dans la juridiction des Etats-Unis, en l'occurrence sur le territoire américain. Lors d'un événement 'cloud', Charles Newhouse de BAE a affirmé que de plus en plus, des entreprises se réfèrent à des lois et règlements portant sur la protection des données et faisant obstacle à la migration vers le nuage. Il peut s'agir tout autant de lois nationales, qui interdisent l'exportation de données en dehors des frontières du pays concerné, que de législations dans d'autres pays qui réglementent l'accès aux données (comme le Patriot Act).

Newhouse a aussi évoqué la perte de contrôle sur ses données ayant pour effet son impossibilité d'agir en cas de problèmes éventuels.

En savoir plus sur:

Nos partenaires