Le patient VIH peut réduire de moitié le nombre de consultations grâce à une appli pour GSM

21/09/17 à 17:08 - Mise à jour à 17:08

Source: Belga

Depuis ce mois-ci, des patients HIV testent par l'entremise de l'Institut de médecine tropicale (IMT) une appli qui suit l'état de leur santé. Ils peuvent ainsi réduire de moitié le nombre de leurs consultations.

Le patient VIH peut réduire de moitié le nombre de consultations grâce à une appli pour GSM

© iStock

Comme le VIH est toujours mieux maîtrisable par voie médicamenteuse, la recherche vise à présent des façons innovantes de suivre l'état des patients. La clinique de l'IMT teste à présent une appli sécurisée pour smartphone. Celle-ci présente les résultats en laboratoire aux patients VIH et l'année prochaine, ceux-ci pourront aussi recevoir des ordonnances numériques via cette appli.

Grâce à cette approche dans le cadre du projet international EmERGE, le patient n'aura besoin de se rendre qu'à une seule consultation sur deux. "Ce projet-pilote examine à présent si la méthode garantit la même qualité de suivi du patient, si elle s'avère conviviale tant pour ce dernier que pour le médecin, et si elle se révèle plus économique. Des études précédentes avaient déjà démontré que le suivi numérique n'avait pas d'impact négatif sur la santé du patient", apprend-on.

Diminution des frais de santé?

"Grâce à cette nouvelle appli, le patient prendra une place encore plus centrale. Ses données de santé seront toujours à portée de main, même lors d'une visite chez le médecin de famille. De plus, le patient devra moins souvent se déplacer. Nous examinons aussi dans quelle manière nous pouvons réduire les frais de santé", déclare le docteur spécialisé en VIH Ludwig Apers (IMT).

C'est début de ce mois que les premiers patients se sont lancés dans le suivi numérique à l'IMT. La recherche est en cours depuis un an et demi à deux ans, mais les patients pourront de toute façon utiliser l'appli gratuitement pendant cinq ans. Ensuite, une contribution financière pourrait être demandée.

Nos partenaires