Le parking par SMS se généralise

10/02/12 à 09:52 - Mise à jour à 09:52

Source: Datanews

L'an dernier, plus de 3,5 millions de SMS ont été envoyés pour payer une place de parking. Soit une augmentation de 25% par rapport à 2010.

Le parking par SMS se généralise

L'an dernier, plus de 3,5 millions de SMS ont été envoyés pour payer une place de parking. Soit une augmentation de 25% par rapport à 2010.

En 2011 en effet, Belgacom a enregistré 3,5 millions de sessions de parking avec paiement par SMS. Il s'agit là d'une hausse de plus de 25% par rapport aux 2.833.574 sessions de parking SMS envoyées en 2010. Cette année-là, la progression par rapport à 2009 avait été de 34%. Le paiement de parking par SMS semble donc se généraliser dans le grand public. La première ville du pays à avoir introduit le parking par SMS a été Anvers. Entre-temps, on recense en Belgique 15 villes déjà pour un total de plus de 9.000 places de stationnement et plus de 10 millions de SMS transmis pour du parking. Belgacom a étoffé ce service depuis la reprise en 2008 de Mobile-for, laquelle opère désormais sous le pavillon PingPing. En revanche, Belgacom ne cite aucun chiffre relatif aux autres transactions (NFC) de PingPing, surtout dans les écoles et entreprises.

L'application de paiement par SMS la plus populaire est d'ailleurs l'achat de tickets de bus. En 2011 en effet, les ventes de tickets par SMS ont doublé chez De Lijn. Au total, plus de 3 millions de titres de transport ont été vendus en 2011, soit un demi-million de plus que prévu. Depuis l'an dernier, outre les clients Proximus, les utilisateurs de Base, Mobistar et Telenet peuvent acheter leur billet de bus par SMS. Grâce à ce succès du paiement par GSM, les ventes de tickets par les chauffeurs de bus ont baissé d'un quart, ce qui a amélioré la ponctualité.

En savoir plus sur:

Nos partenaires