Le Pakistan entend épurer les SMS

21/11/11 à 08:58 - Mise à jour à 08:58

Source: Datanews

Les autorités pakistanaises ont donné l'ordre aux opérateurs télécoms actifs dans leur pays de bannir les termes obscènes des SMS. Les opérateurs ont jusqu'au 21 novembre pour mettre tout en ordre.

Le Pakistan entend épurer les SMS

Les autorités pakistanaises ont donné l'ordre aux opérateurs télécoms actifs dans leur pays de bannir les termes obscènes des SMS. Les opérateurs ont jusqu'au 21 novembre pour mettre tout en ordre. "Nous avons dû mener des actions à la suite de plaintes de très nombreux utilisateurs qui déclarent qu'ils reçoivent constamment des SMS au contenu obscène", déclare Mohammad Younis, porte-parole du service des télécommunications pakistanais PTA.

Les responsables des cinq principaux opérateurs, à savoir Mobilink, Telenor, Ufone, Warid et Zong, confirment qu'ils préparent actuellement un logiciel permettant de bloquer les mots indésirables.

Le porte-parole n'a pas souhaité révéler le nombre de mots obscènes à bannir. Selon une liste non confirmée circulant sur internet, il s'agit de centaines de termes en anglais et en urdu. La liste comprendrait 51 termes ayant comme suffixe "ass", 17 variantes du mot "tit" et 33 du mot "cock".

Huit obscénités en rapport avec "foot" se trouvent aussi sur la liste, tout comme "Jesus Christ" et "condom". Des termes actuels tels "deeper" et "harder" semblent également ne pas plaire aux autorités pakistanaises.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires