Le nuage, une affaire de choix

26/06/13 à 10:58 - Mise à jour à 10:58

Source: Datanews

Lors de la première journée de TechEd 2013, Microsoft a démontré clairement vouloir accorder la priorité au 'cloud'. Les leçons tirées du nuage ne pourront que profiter aux nouvelles versions des logiciels 'on premise'.

Le nuage, une affaire de choix

© Getty Images/Hemera

Pour Brad Anderson, corporate vice-president Windows Server & System Center, la décision de considérer et de développer 'everything as a service' sur Azure en tant que plate-forme, est la méthode en vue d'amener à présent dans le 'cloud' ce que Microsoft a développé pour les grandes entreprises au cours des années écoulées. Et ce monde du 'cloud' sera explicitement hybride car les grandes sociétés doivent avoir le choix. Du coup, cela permettra à Microsoft non seulement de créer du software pur, mais aussi de tirer des revenus d'autres parties de la scène ICT, comme le hardware, les services de déploiement, etc., selon Anderson.

L'important, c'est que les leçons tirées du 'cloud' - où Microsoft propose davantage de services que n'importe qui d'autre, a souligné Anderson - génèrent de nouveaux produits 'on premise'. C'est ainsi qu'à TechEd, Microsoft a annoncé une version 2 de Windows Server 2012 qui reprend entre autres la méthode simple de création d'une machine virtuelle à partir du nuage. Quant à l'Azure Pack, il offrira aux utilisateurs des services 'cloud' et des produits 'on premise' (sur site) un environnement consistant. Microsoft insiste aussi sur l'ouverture d'Azure en annonçant qu'Oracle Linux, mais aussi les versions Suse et Ubuntu notamment seront disponibles sur Azure. Quant à RedHat, c'est l'affaire de RedHat même, toujours selon Anderson. Il n'exclut pas non plus Azure sur les serveurs basés ARM, si le marché le demande. Ce qui est crucial, c'est que Microsoft supporte sur Azure les charges de travail tant Windows que non-Windows.

Parmi les autres annonces faites à TechEd, relevons entre autres une version 2 de System Center 2012, ainsi qu'Intune, deux environnements de gestion (dont le second est un service 'cloud' de gestion d'appareils). Pour les membres de MSDN (le réseau des développeurs), Microsoft a souligné l'aspect économique de l'utilisation du nuage à des fins de tests grâce à un crédit mensuel de minutes de test. Une première version de SQL Server 2014 à télécharger a également été présentée.

En savoir plus sur:

Nos partenaires