Le nuage de Microsoft va se déplacer vers l'Afrique

22/05/17 à 12:02 - Mise à jour à 12:02

Source: Datanews

Microsoft va proposer son nuage Azure à partir de 2018 au départ de deux villes d'Afrique du Sud. Le géant est ainsi le premier grand acteur 'cloud' à travailler directement sur le continent africain.

Le nuage de Microsoft va se déplacer vers l'Afrique

Johannesburg © Reuters

Les clients d'Azure, Office 365, Dynamics 365 notamment en Afrique peuvent à l'avenir s'attendre à une meilleure expérience d'utilisation de leurs applications 'cloud' de Microsoft. L'entreprise va en effet héberger localement ses services Azure au départ des villes du Cap et de Johannesburg.

Les acteurs 'cloud' en vue tels Microsoft, IBM, AWS ou Google hébergent leurs services en différents endroits dans le monde, pour que leurs applications réagissent suffisamment rapidement. Le signal internet doit en effet alors parcourir une distance moindre entre l'utilisateur et le centre de données.

Mais dans la pratique, le terme 'mondial' couvre généralement l'Amérique du Nord, l'Europe et l'Asie, complétées par un centre de données au Brésil pour l'Amérique du Sud. Le fait que désormais, l'Afrique sera aussi reprise, est une indication intéressante. Cela donne en effet à penser que Microsoft considère à présent ce continent suffisamment pertinent du point de vue économique pour y investir dans des capacités de centres de donnes. Il est possible que d'autres acteurs en vue dans le domaine du nuage suivent le mouvement et élargissent bientôt aussi leur horizon.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos