Le nuage a un effet positif sur le bénéfice d'Alphabet, Intel et Microsoft

27/01/17 à 11:57 - Mise à jour à 11:57

Source: Datanews

Microsoft, Intel et Alphabet, la société mère de Google, ont toutes publié leurs chiffres trimestriels, qui sont bons. La principale croissance pour ces entreprises réside dans la fourniture de services 'cloud', apprend-on.

Le nuage a un effet positif sur le bénéfice d'Alphabet, Intel et Microsoft

. © Getty Images/iStockphoto

C'est surtout Microsoft qui a vu ses activités 'cloud' progresser avec de nouveaux clients pour Azure, qui a quasiment doublé son chiffre d'affaires. Le trimestre dernier, le chiffre d'affaires global de Microsoft s'est établi à quelque 24,1 milliards de dollars. Quant à Intel, elle a gagné 7 pour cent. Son chiffre d'affaires a crû à 59,4 milliards de dollars, notamment grâce à la vente de processeurs pour les serveurs des centres de données. Il ne s'agit pas là d'un service purement 'cloud', mais des machines sur lesquelles s'articule le nuage dans son ensemble.

Au cours du trimestre écoulé, Alphabet, la société mère de Google, a elle enregistré un chiffre d'affaires de 25,8 milliards de dollars, soit 24,2 milliards d'euros après conversion. C'est quasiment un quart de plus que durant la même période de l'année précédente. L'entreprise a surtout progressé avec YouTube et dans les recherches sur les appareils mobiles. Les publicités sur Google ont elles rapporté 22,4 milliards de dollars. Les autres revenus de Google, dont ses services 'cloud', ont progressé de 62 pour cent à 3,4 milliards de dollars. Cela ne représente certes qu'une petite part du gâteau, mais l'entreprise s'attend à ce qu'elle ne cesse d'augmenter.

Selon l'analyste Gartner, plus d'un trillion de dépenses IT devrait être consacré au passage au nuage dans les cinq prochaines années. L'acteur numéro un sera probablement AWS d'Amazon, une plate-forme en ligne où les entreprises peuvent créer leur propre service (et qui annoncera ses chiffres trimestriels la semaine prochaine). Microsoft et Google sont cependant activement en train de progresser. C'est ainsi qu'en plus de son service Azure, Microsoft est depuis quelque temps occupée à envisager de proposer ses principaux produits en ligne. L'entreprise disposerait aujourd'hui par exemple de 25 millions de clients pour Office 365, la version 'cloud' de sa suite bureautique bien connue.

En savoir plus sur:

Nos partenaires