Le nouvel HTC One est équipé d'un appareil photo 'ultra-pixel'

20/02/13 à 13:53 - Mise à jour à 13:53

Source: Datanews

C'est à Londres que HTC a présenté son nouveau 'superphone', le HTC One. Cet appareil, destiné à insuffler une nouvelle vie au fabricant taïwanais de smartphones, entend se distinguer de la concurrence par son appareil photo sophistiqué, ses haut-parleurs stéréo et son écran d'accueil repensé de type Windows Phone.

Le nouvel HTC One est équipé d'un appareil photo 'ultra-pixel'

© Reuters

C'est à Londres que HTC a présenté son nouveau 'superphone', le HTC One. Cet appareil, destiné à insuffler une nouvelle vie au fabricant taïwanais de smartphones, entend se distinguer de la concurrence par son appareil photo sophistiqué, ses haut-parleurs stéréo et son écran d'accueil repensé de type Windows Phone.

Ces derniers jours, pas mal de spécifications se sont ébruitées à propos du nouveau produit-phare de HTC. C'est ainsi que l'appareil Android intègre 2 Go de mémoire de travail, supporte la 4G, dispose d'un écran full HD de 4,7 pouces (1.080 pixels) et intègre évidemment un processeur quadri-coeur rapide.

La grande nouveauté est l'appareil photo 'ultra-pixel' caractérisé par quatre fois 4,3 méga-pixels, à savoir une couche séparée pour chaque couleur primaire. Le processeur fusionne les différentes couches pour créer un tout. Il devrait en résulter des images plus vivantes et plus nettes avec une luminosité qui, selon HTC, devrait être de 300 pour cent supérieure à celle des appareils concurrents.

"Mais se focaliser sur un nombre toujours plus grand de méga-pixels n'est pas pertinent", a expliqué Scott Croyle, vp design, lors du lancement. "Notre appareil photo 'ultra-pixel' permet de réaliser des images et de petits films nettement plus clairs et nets, avec beaucoup plus de contraste qu'avec n'importe quel appareil à 13 méga-pixels."

Grâce à la nouvelle fonction 'HTC Zoë', les photos sont par ailleurs littéralement animées. A lieu de prendre une photo à un moment donné, l'appareil effectue des prises de vue pendant 3 secondes, ce qui convertit votre galerie de photos statiques en véritable galerie animée.

Outre l'appareil photo perfectionné, le nouveau HTC One est aussi équipé de deux haut-parleurs et d'un amplificateur séparé. La sonorité stéréo agrémente le visionnement des petits films et les jeux, selon HTC. Les enregistrements de sons ont été aussi améliorés grâce à la présence de deux microphones.

En outre, l'interface de l'écran d'accueil a été complètement repensée. Cet écran est devenu un flux continu d'informations choisies personnellement comme des mises à jour de réseaux sociaux, flashs d'actualité, photos et petits films de contacts. En d'autres mots, les utilisateurs ne doivent plus à chaque fois consulter plusieurs applis. Pensez à ce que fait Windows Phone, mais en plus grand encore. "L'époque où l'on ne recevait que des applis et des 'widgets' sur l'écran d'accueil, est définitivement révolue", selon HTC.

Pour permettre cette approche 'dynamique' de l'écran d'accueil, HTC propose du contenu tant local que mondial provenant de plus de 1.400 sources médiatiques, dont TechCrunch, Engadget, MTV et Reuters.

Le HTC One sera disponible à partir de mars dans 80 pays, dont la Belgique. Telenet notamment le distribuera dans notre pays. Mais le nouveau 'superphone' ne sera pas vraiment bon marché, puisque son prix sera de pas moins de 700 euros.

Peloton

La grande question est de savoir si avec cet appareil, HTC pourra revenir en tête du peloton (Apple iPhone 5, Samsung Galaxy S3), du moins sur le plan des chiffres de vente. Ce n'est pas un secret que le fabricant taïwanais de smartphones éprouve des difficultés depuis quelque temps. L'entreprise a récemment encore annoncé s'attendre à un recul de ses ventes de dix-sept pour cent au premier trimestre de 2013.

Au cours du premier trimestre de 2012, le fabricant avait encore enregistré un chiffre d'affaires de 65 milliards de dollars taïwanais, alors que pour ce trimestre, le chiffre d'affaires devrait s'établir à un montant oscillant entre 50 et 60 milliards (1,3 à 1,5 milliard d'euros). Ce recul est dû à la concurrence nettement plus forte de la part non seulement de Samsung et d'Apple, mais aussi des Chinois d'Huawei et de ZTE.

Mobile World Congres

Le fait que HTC ait choisi de présenter son nouveau cheval de bataille une semaine avant le démarrage du Mobile World Congres (MWC) de Barcelone, est étonnant dans un certain sens. L'année dernière, le fabricant taïwanais de smartphones avait en effet encore présenté ses nouveautés durant l'événement mobile le plus important au monde.

HTC espère assurément pouvoir s'attirer ainsi l'attention des médias. Lors du MWC, les annonces se succèdent à un tel rythme que l'on est noyé dans la masse plutôt que d'être un fabricant unique.

BlackBerry a appliqué du reste la même stratégie en présentant, il y a deux semaines déjà, ses nouveaux top-modèles tant attendus. Samsung a aussi compris que l'on peut créer davantage encore de buzz, lorsqu'on organise soi-même un événement autour du lancement d'appareils à haute valeur ajoutée.

En savoir plus sur:

Nos partenaires