Le nouveau système électronique à voter testé en 2011 seulement

10/03/10 à 11:30 - Mise à jour à 11:29

Source: Datanews

Ce ne sera qu'aux élections fédérales de 2011 que le nouveau système électronique à voter sera testé. Mais dans l'attente de son introduction définitive, de nombreuses circonscriptions électorales devront probablement en revenir aux anciens ordinateurs à voter, voire au crayon et au papier.

Le nouveau système électronique à voter testé en 2011 seulement

Ce ne sera qu'aux élections fédérales de 2011 que le nouveau système électronique à voter sera testé. Mais dans l'attente de son introduction définitive, de nombreuses circonscriptions électorales devront probablement en revenir aux anciens ordinateurs à voter, voire au crayon et au papier.

Bref récapitulatif des faits: début février, Geert Bourgeois, le ministre flamand de la gestion des affaires intérieures, tirait la sonnette d'alarme. Il reprochait à sa collègue fédérale, Annemie Turtelboom, des lenteurs dans l'achat de nouveaux ordinateurs à voter. Et que si Turtelboom ne se hâtait pas, nous devrions tous en revenir au crayon et au papier lors des élections de 2011 et probablement aussi de 2012. La suggestion d'à nouveau utiliser les ordinateurs à voter existants totalement dépassés, Bourgeois la qualifia à l'époque d'"irresponsable".

Selon le ministre Bourgeois, les choses ont entre-temps évolué, mais il faudra encore pas mal progresser pour que le nouveau système à voter puisse être généralisé. Voilà ce qui ressort de la réponse qu'il a donné à une question posée par l'un de ses collègues de parti, Lieven Dehandschutter. Selon Bourgeois, le gouvernement fédéral a l'intention de tester le nouveau système lors des élections fédérales dans une seule circonscription par région. Dans les autres circonscriptions où l'on votait précédemment par voie électronique, l'on pourrait de nouveau faire appel aux anciens ordinateurs à voter. Bourgeois ajoute que le gouvernement fédéral n'exclut cependant pas qu'en 2011, l'on doive en revenir partout au vote crayon et papier.

En ce qui concerne les élections communales et provinciales de 2012, la marge est particulièrement ténue, toujours selon Bourgeois. "Il ne reste que bien peu de temps pour un déploiement complet. L'on parle en effet ici de la production de dizaines de milliers d'ordinateurs à voter, du développement du logiciel, des tests, de la certification,... Je ne peux donc donner pour l'instant aucune garantie d'un vote numérique généralisé en 2012, et chaque report supplémentaire réduit les possibilités de mise en oeuvre du nouveau système à voter pour les élections de 2012", explique-t-il encore.

Jan Verfaillie, parlementaire CD&V et bourgmestre de Furnes, s'oppose à toute réutilisation des anciens ordinateurs à voter, mais s'intéresse au projet-pilote envisagé. Il entend se présenter comme candidat désireux de tester le nouveau système à Furnes (la seule circonscription en Flandre Occidentale, où l'on vote par voie électronique, NDLR).

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires