Le nouveau système anversois de gestion des catastrophes est sur pied

30/07/09 à 09:30 - Mise à jour à 09:29

Source: Datanews

Au centre de crise de la nouvelle caserne des pompiers d'Anvers, le projet Gestion des calamités Port d'Anvers, baptisé en bref Calahan, a été présenté. Il s'agit d'une application Internet qui doit aider à maîtriser les catastrophes. C'est une initiative de l'industrie portuaire et des pouvoirs publics.

Au centre de crise de la nouvelle caserne des pompiers d'Anvers, le projet Gestion des calamités Port d'Anvers, baptisé en bref Calahan, a été présenté. Il s'agit d'une application Internet qui doit aider à maîtriser les catastrophes. C'est une initiative de l'industrie portuaire et des pouvoirs publics.

Grâce à ce système de gestion de crise, les processus politiques des pouvoirs publics et des entreprises peuvent être mieux harmonisés lors de catastrophes, déclare le gouverneur de la province d'Anvers Cathy Berx. "L'entreprise, les services de secours et les pouvoirs publics peuvent ainsi échanger des informations rapidement et univoquement. En cas de situation d'urgence, le système de gestion de crise se base sur un scénario préalablement mis au point. De plus, le système soutient les responsables politiques en suggérant certaines actions politiques. Nous pouvons ainsi aborder les catastrophes plus efficacement."

Calahan constitue en grande partie l'intégration des différents scénarios dans la plate-forme logicielle déjà existante NoKeos, explique Eva Burm du service des plannings d'urgence de la province d'Anvers. "Le projet représente un coût de 1 million d'euros. Les formations débuteront sous peu pour les différents groupes d'utilisateurs. D'ici la mi 2010, il devrait être entièrement opérationnel."

En premier lieu, il ne s'applique qu'au Port d'Anvers, parce que les entreprises participantes se situent toutes dans le port. "À l'avenir, nous voulons étendre ce système à toute la province", conclut Burm.

L'application a été développée par Fire Protection Consultants (FPC). Les autres partenaires du projet sont BASF, Petroplus, Solvay, Total Raffinaderij Antwerpen, Vopak, VIBNA, la ville d'Anvers avec les pompiers d'Anvers et la police locale d'Anvers, la commune de Beveren et le service fédéral des plannings d'urgence du gouverneur de la province d'Anvers.

Source : Belga

Nos partenaires