Le nouveau super-serveur IBM zEC12 au pays des mainframes

29/08/12 à 12:18 - Mise à jour à 12:18

Source: Datanews

IBM lance le mainframe zEnterprise EC12. Le développement de ce super-serveur a duré trois ans et a coûté un milliard de dollars en R&D. Résultat: une nouvelle prouesse technologique permettant au System z d'offrir à présent de meilleures possibilités dans les domaines de la sécurité et de l'analytique, à savoir l'analyse de grandes quantités de données engendrant de nouvelles notions.

Le nouveau super-serveur IBM zEC12 au pays des mainframes

IBM lance le mainframe zEnterprise EC12. Le développement de ce super-serveur a duré trois ans et a coûté un milliard de dollars en R&D. Résultat: une nouvelle prouesse technologique permettant au System z d'offrir à présent de meilleures possibilités dans les domaines de la sécurité et de l'analytique, à savoir l'analyse de grandes quantités de données engendrant de nouvelles notions.

Les mainframes constituent depuis 48 ans déjà la base du traitement des données cruciales pour l'entreprise, souvent en grandes quantités. La croissance explosive des informations fait en sorte que les entreprises recherchent de nouvelles façons de sécuriser leurs données cruciales, comme les informations financières, des clients et de l'entreprise, et d'en extraire de nouvelles notions. Grâce au nouveau zEC12, il est possible d'explorer de manière efficiente de grandes quantités de données brutes et d'en traduire le résultat en actions. C'est ainsi qu'un utilisateur/fournisseur qui gère ses transactions en ligne au moyen du zEC12, pourra acquérir une meilleure vision des informations de sa clientèle et lui proposer par conséquent une expérience d'achat plus personnalisée.

Laboratoire Poughkeepsie d'IBM Lors de la mise au point du nouveau mainframe, IBM n'a pas fait dans le détail. Le système a coûté en effet la bagatelle d'un milliard de dollars en recherche et développement et a été construit sur une période de trois ans dans le laboratoire Poughkeepsie d'IBM à New York. Dix-sept autres laboratoires d'IBM y ont en outre collaboré. L'on a aussi demandé l'avis d'un certain nombre de clients en vue.

Le nouveau zEnterprise EC12 offre 25 pour cent de puissance en plus par coeur (core) et 50 pour cent de capacité totale supplémentaire, tout en consommant la même quantité d'énergie que son prédécesseur, le zEnterprise 196. Une caractéristiques importante de la machine, c'est, selon IBM, l'analytique IT automatisée pour l'analyse et l'apprentissage de messages système internes, afin d'obtenir une vue actualisée du fonctionnement du système.

Système 'Sequoia' basé Blue Gene/Q Les possibilités de virtualisation du zEC12 permettent au système de supporter les environnements 'cloud' privés. Les clients peuvent consolider des milliers de systèmes Linux distribués sur le zEC12, ce qui entraîne une réduction des coûts IT d'exploitation, tels la consommation d'énergie, l'occupation au sol et les licences logicielles.
La technologie à semi-conducteurs interne rénovée améliore la disponibilité en période de pic de l'activité système, comme lors de l'ouverture des marchés financiers ou pour le lourd trafic en ligne des transactions dans le commerce de détail pendant les vacances. La technologie de mémoire utilisée émane du système 'Sequoia' basé Blue Gene/Q, le superordinateur qui tourne au Lawrence Livermore National Lab.

En collaboration avec Computable

En savoir plus sur:

Nos partenaires