Le nouveau mainframe System z10 d'IBM

27/02/08 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

En annonçant le mainframe System z10, IBM tire un trait sur sa famille '9' des mainframes (System 3090, 9xxxx, z9x) et initie une nouvelle génération d'ordinateurs centraux. IBM entend ainsi répondre à la tendance des 'new enterprise datacenters' accordant la priorité à la consolidation, à la virtualisation, à la réduction des coûts (e.a. en matière de consommation de courant) et à une gestion plus aisée.

En annonçant le mainframe System z10, IBM tire un trait sur sa famille '9' des mainframes (System 3090, 9xxxx, z9x) et initie une nouvelle génération d'ordinateurs centraux. IBM entend ainsi répondre à la tendance des 'new enterprise datacenters' accordant la priorité à la consolidation, à la virtualisation, à la réduction des coûts (e.a. en matière de consommation de courant) et à une gestion plus aisée.

Le coeur du z10 est constitué d'une tout nouvelle unité de processeur quadri-coeur CMos à 4,4GHz. Outre les applications transactionnelles classiques, ces processeurs sont aussi optimisés pour les applications à forte sollicitation du CPU (comme les applications Java, pour lesquelles, comme avant, un moteur accélérateur - le zApplication Assist Processor - est disponible). IBM vise ainsi aussi les applications dans le domaine du décisionnel ('business intelligence'), le web et d'autres, ce qui peut être qualifié de révolutionnaire pour les mainframes, selon IBM. Dans l'optique des environnements consolidés et virtualisés, la capacité maximale par processeur à été portée à 1,5To (contre 0,5To précédemment). Il va de soi que ces systèmes peuvent aussi être repris dans des grappes Sysplex, à côté des mainframes z9 existants.

Rayon logiciels, le système tourne sous z/OS (actuellement en v1.9, mais une 'preview' de v1.10 est annoncée), en plus de la possibilité d'installer par exemple Linux et, à terme, aussi Open Solaris (comme systèmes hôtes). Tout cela devrait engendrer un système capable d'activer une puissance supplémentaire dynamique, 'policy based' (et donc le cas échéant sans intervention humaine) pour faire face entre autres à des pics de charge. Le système z10 intégrera aussi des fonctions 'policy based' de gestion d'autorisations et d'utilisations.

Dans sa gamme Rational de produits de développement et d'implémentation, IBM offre aussi des outils en vue de proposer plus aisément des logiciels et applications existants (Cobol et PL/1) sous forme de service (en environnement SOA), ainsi que de pourvoir ces applications de 'rich interfaces' (au moyen des Host Access Transformation Services). De ce fait, ces applications mainframe seront par exemple aussi accessibles au départ de terminaux mobiles (PDA, téléphones intelligents,...), selon IBM. Sur le plan des prix des licences, IBM offrira comme avant deux possibilités tarifaires: sur base de l'utilisation mensuelle du système ou sur celle du nombre (lors de l'achat d'une licence).

En annonçant le z10, IBM a souligné son désir d'intégrer aussi des unités de traitement spécialisées dans les centres de données, par exemple sur base du 'cell broadband engine' (bien connu d'après la technologie du processeur de la Sony PS3). En combinaison avec le nouveau processeur, ce type d'unité fournirait un environnement caractérisé respectivement par une grande puissance de calcul (pour notamment les applications du secteur de l'aviation et de l'astronautique, du monde financier, de la chimie, de l'industrie pharmaceutique, etc.).

Nos partenaires