Le nouveau complexe de bureaux futuriste d'Apple comprendra une écurie historique de 1916

31/12/14 à 13:39 - Mise à jour à 13:38

Source: Datanews

Quel que soit l'aspect du nouveau campus high-tech d'Apple en forme de vaisseau spatial, l'entreprise ne veut pas que l'histoire de l'époque où Cupertino était encore une région agricole, se perde dans l'oubli. En témoigne la reconstruction d'une écurie datant de 1916, qui servira de lieu de stockage.

Le nouveau complexe de bureaux futuriste d'Apple comprendra une écurie historique de 1916

© Cupertino Historical Society

Au sein du complexe de bureaux futuriste d'Apple à Cupertino, il y aura aussi de l'espace pour une écurie historique appelée Glendenning Barn et datant de 1916. Voilà ce qu'annonce le San Jose Mercury News.

L'écurie doit son nom à la famille Glendenning, pionniers en agriculture à l'époque où Cupertino était encore une région de fermes (et pas du tout une zone attirant les entreprises technologiques comme aujourd'hui).

Apple avait démonté l'écurie historique planche après planche et clou par clou, en vue de la 'reconstruire à l'original', déclare Donna Austin de la Cupertino Historical Society.

Glendenning Barn servira de lieu de stockage de matériel de sport et de tout ce qui est nécessaire à l'entretien des milliers d'arbres ('300 espèces différentes') entourant les bureaux.

Le nouveau complexe de bureaux futuriste d'Apple comprendra une écurie historique de 1916

Rayonnement naturel

Le nouveau quartier général d'Apple - Campus 2 - avait encore été partiellement conçu par Steve Jobs. L'un des principaux souhaits de ce dernier était de donner au site un 'rayonnement naturel', rappelant les arbres et les plantes qui existaient avant que HP - l'ex-propriétaire du terrain - en fasse un site de bureaux. HP avait du reste aussi utilisé Glendenning Barn, plus précisément pour des fêtes et événements d'entreprise.

Campus 2 d'Apple devrait être terminé fin 2016. Il devrait accueillir 12.000 collaborateurs. Le coût de ce complexe dépasserait les 5 milliards de dollars.

En savoir plus sur:

Nos partenaires