Le nombre de postes IT vacants oscille toujours autour des 14.000

22/05/08 à 12:00 - Mise à jour à 11:59

Source: Datanews

Le nombre d'emplois IT vacants dans notre pays a crû légèrement pour passer de 14.000 à 14.250, selon la fédération sectorielle de l'industrie technologique, Agoria. Cette dernière se dit surprise du fait que ce nombre demeure encore et toujours aussi élevé, alors que le marché du travail IT a vu le nombre de ses emplois augmenter de 6.500.

Le nombre d'emplois IT vacants dans notre pays a crû légèrement pour passer de 14.000 à 14.250, selon la fédération sectorielle de l'industrie technologique, Agoria. Cette dernière se dit surprise du fait que ce nombre demeure encore et toujours aussi élevé, alors que le marché du travail IT a vu le nombre de ses emplois augmenter de 6.500.

Le marché du travail IT a crû de 6.500 emplois l'an dernier, annonce Agoria. En tout, il occupe aujourd'hui 147.500 personnes, réparties dans 4 secteurs: services publics, industrie, services et secteur IT proprement dit. La raison de la croissance est, selon Agoria, à rechercher d'une part dans l'engagement à grande échelle de jeunes et d'autre part au fait que les anciens informaticiens demeurent plus longtemps au travail. Un bel exemple serait fourni par le SPF Finances, qui propose un cours de Java à 200 programmeurs Cobol.

Le nombre de postes IT vacants est par contre resté stable, puisqu'il n'a connu qu'une légère augmentation à 14.250. Christian Vanhuffel, directeur d'Agoria ICT, a déclaré à la conférence de presse, se réjouir de la croissance du marché du travail IT, mais aussi surpris que le nombre de postes IT vacants soit resté aussi élevé.

Les profils les plus recherchés sont comparables à ceux de l'an dernier. En premier lieu, on trouve l'ICT business analist & consultant, suivi par l'infrastucture analist & architect, le system developer et le project manager.

Agoria souligne aussi le fait que la sous-traitance n'est pas la solution à la pénurie qui règne sur le marché du travail IT, parce que, selon elle, une approche du marché local est encore et toujours essentielle. Et d'ajouter que fin de ce mois, elle lancera une campagne d'image à grande échelle, conjointement avec ses membres.

Nos partenaires