Le nombre de paiements au moyen du smartphone ou de la tablette a quasiment doublé en Belgique

25/09/14 à 13:56 - Mise à jour à 13:56

Source: Datanews

Le nombre de paiements effectués avec un smartphone ou une tablette a quasiment doublé en l'espace d'un an et représente aujourd'hui 12 pour cent de l'ensemble des transactions en ligne en Belgique.

Le nombre de paiements au moyen du smartphone ou de la tablette a quasiment doublé en Belgique

D'une enquête réalisée par Ingenico Payment Services - ex-Ogone, un fournisseur de services de paiement numériques -, il ressort que toujours plus de consommateurs belges utilisent leur smartphone ou tablette pour effectuer des achats en ligne.
L'année dernière, le nombre de paiements mobiles a quasiment doublé. En moyenne, l'on avait en juin 2013 réalisé quasiment 6,5 pour cent de toutes les transactions avec un appareil mobile. Aujourd'hui, l'e-commerce mobile représente quelque 12 pour cent de l'ensemble des transactions en Belgique.

'Cross-channel'

Selon Ingenico Payment Services, la croissance du nombre de paiements au moyen de smartphones et de tablettes est due en partie à un changement de comportement d'achat de la part des consommateurs et en partie au progrès technologique chez les commerçants.

'Les paiements mobiles sont caractérisés par un phénomène appelé en jargon 'cross-channel'', déclare Olivier Gillin, Product Manager Mobile Payments chez Ingenico Payment Services. 'L'on observe par exemple que les achats du matin se font plus souvent avec un smartphone, le midi davantage au moyen du PC et le soir à l'aide d'une tablette.'

L'iPad en tête
Lors des récents soldes, l'on a de nouveau effectué beaucoup d'achats en ligne avec un appareil mobile. En juillet dernier, les plus grandes dépenses ont été réalisées avec l'iPad parmi tous les appareils mobiles. La valeur moyenne des achats y a été de 138 euros.

Suivent alors la Surface et d'autres tablettes Windows (avec une valeur moyenne de 113 euros), les tablettes Android (106 euros), l'iPhone (73 euros), les smartphones Android (65 euros) et, enfin, les Windows Phones (48 euros). (MI)

En savoir plus sur:

Nos partenaires