Le nombre de mails infectés a doublé en Belgique

24/08/11 à 13:28 - Mise à jour à 13:28

Source: Datanews

Le nombre de courriels contaminés envoyés en Belgique, a doublé en un mois de temps. Voilà ce qui ressort des chiffres publiés par l'entreprise de sécurisation Symantec. En août, un mail sur quatre cents est porteur d'un virus. Le mois dernier, c'était encore un sur huit cents. La moyenne mondiale en août est encore nettement supérieure, indique Symantec dans son Intelligence Report, avec un virus pour 200 mails. Au Luxembourg, un mail sur 85 contient du malware (maliciel). Le Grand duché occupe ainsi ce mois-ci la deuxième place mondiale après la Suède et avant la Grande-Bretagne.

Le nombre de mails infectés a doublé en Belgique

Le nombre de courriels contaminés envoyés en Belgique, a doublé en un mois de temps. Voilà ce qui ressort des chiffres publiés par l'entreprise de sécurisation Symantec. En août, un mail sur quatre cents est porteur d'un virus. Le mois dernier, c'était encore un sur huit cents.

La moyenne mondiale en août est encore nettement supérieure, indique Symantec dans son Intelligence Report, avec un virus pour 200 mails. Au Luxembourg, un mail sur 85 contient du malware (maliciel). Le Grand duché occupe ainsi ce mois-ci la deuxième place mondiale après la Suède et avant la Grande-Bretagne.

Le niveau des pourriels (spam) en Belgique demeure en août plus ou moins le même que celui du mois dernier: trois courriels sur quatre sont indésirables. Ce chiffre correspond au niveau de spam mondial moyen. L'Arabie Saoudite demeure le pays où l'on trouve le plus de pourriels (quasiment 85 pour cent du trafic e-mail est constitué de spam). La Chine (81,6 pour cent de spam) occupe la deuxième place.

L'activité de phishing (hameçonnage) a augmenté en août au niveau mondial. En outre, l'on enregistre de nombreuses attaques abusant de noms de marques connues comme Apple. C'est de nouveau la Suède qui est la plus sévèrement touchée. Elle détrône ainsi la Grande-Bretagne au classement des pays caractérisés par le plus haut taux de mails de hameçonnage. La Belgique se classe cinquième. Notre pays est donc populaire auprès des phishers.

Sites belges piratés

Plus tôt ce mois-ci, Data News avait déjà appris que toujours plus de sites belges sont piratés. Le Computer Emergency Response Team (CERT.be) belge a ainsi dû envoyer ces dernières semaines à des milliers de particuliers et d'entreprises un message leur indiquant que leur site web avait été piraté et que des données privées, telles des noms d'utilisateur et des mots de passe se retrouvaient sur des sites publics comme pastebin.com ou pastie.org.

"Nous observons que le nombre d'attaques croît toujours plus depuis que LulzSec a défrayé la chronique", a expliqué Christian Van Heurck, coordinateur du CERT. "Il est parfois malaisé de savoir qui se cache là derrière. Nous estimons cependant que certains jeunes qui fréquentent encore l'école et qui sont pour l'instant en vacances, se trouvent parmi les fauteurs de troubles. Le travail des pirates est également facilité du fait que nombre de sites .be ne sont absolument pas bien sécurisés."

Nos partenaires