Le noeud internet belge BNIX exploite une nouvelle plate-forme

06/07/10 à 13:24 - Mise à jour à 13:24

Source: Datanews

Le réseau du noeud internet belge BNIX a été entièrement rénové. A partir de ce mois-ci, un trafic internet quatre fois plus important pourra être traité, et la vitesse sera cinq fois plus élevée que précédemment. Belnet, en charge du noeud, entend ainsi anticiper l'accroissement attendu de l'utilisation d'internet. BNIX doit faire face chaque année à un doublement du trafic internet. "Actuellement, il est question de pics de 25 Gigabit/s. Cette année encore, ces pics atteindront 50 Gigabit/s", prévoyait Pierre Bruyère, directeur de Belnet, début 2010.

Le noeud internet belge BNIX exploite une nouvelle plate-forme

Le réseau du noeud internet belge BNIX a été entièrement rénové. A partir de ce mois-ci, un trafic internet quatre fois plus important pourra être traité, et la vitesse sera cinq fois plus élevée que précédemment. Belnet, en charge du noeud, entend ainsi anticiper l'accroissement attendu de l'utilisation d'internet. BNIX doit faire face chaque année à un doublement du trafic internet. "Actuellement, il est question de pics de 25 Gigabit/s. Cette année encore, ces pics atteindront 50 Gigabit/s", prévoyait Pierre Bruyère, directeur de Belnet, début 2010.

Le réseau rénové a été testé en profondeur ces derniers mois et aujourd'hui, les 43 clients ont migré vers le nouveau réseau plus performant. Ces clients sont avant tout les fournisseurs de services internet, mais aussi des sociétés de médias comme la VRT, et des banques telles Dexia. BNIX pense pouvoir doubler sa clientèle d'ici trois ans. Les commutateurs sont installés dans les centres de données de Level3 à Evere et d'Interxion à Zaventem. Les entreprises, dont l'infrastructure informatique est hébergée dans le centre de données de LCL à Diegem, peuvent désormais aussi se connecter à BNIX à partir de Diegem.

Fournisseur britannique

L'année dernière, BNIX avait étonnamment choisi le distributeur britannique Zycko pour la fourniture des nouveaux commutateurs Force10, ce qui représentait un contrat de quasiment 500.000 euros. Au Benelux, Zycko occupe six personnes, mais un seul représentant dans notre pays. A l'époque, le grand perdant a été Cisco, qui avait pourtant fourni la plate-forme précédente par l'intermédiaire de Belgacom Telindus. Les commutateurs Force10 offrent une capacité de 3,5 térabits par seconde, consomment 45 pour cent de courant en moins et nécessitent 53 pour cent de refroidissement en moins.

Sur le plan du trafic des données, BNIX est par ailleurs plutôt un nain, puisqu'il ne figure qu'à la 24ème place en Europe. Le principal noeud internet se trouve à Amsterdam. L'AMS-IX y atteint en moyenne 560 Gbit/s, ce qui permet à Amsterdam de précéder Francfort et Londres.

En savoir plus sur:

Nos partenaires