Le monopole de Telenet sur le câble de nouveau sous pression

20/12/10 à 12:18 - Mise à jour à 12:18

Source: Datanews

Telenet devra peut-être ouvrir son câble aux concurrents sur le marché de la télévision. Voilà ce que recommande une analyse de marché réalisée à la demande notamment du contrôleur du marché flamand des médias, VRM. Cela signifierait que Telenet devrait permettre, moyennant paiement, aux autres fournisseurs de bouquets de chaînes d'utiliser son réseau câblé. C'est en 2008 que Telenet racheta les activités câblées d'Interkabel, l'alliance de 4 câblo-opérateurs flamands. Depuis lors, Telenet détient en Flandre le monopole sur ce câble, par lequel l'entreprise propose non seulement des services TV, mais aussi l'internet à haut débit et la téléphonie fixe à ses clients.

Le monopole de Telenet sur le câble de nouveau sous pression

Telenet devra peut-être ouvrir son câble aux concurrents sur le marché de la télévision. Voilà ce que recommande une analyse de marché réalisée à la demande notamment du contrôleur du marché flamand des médias, VRM. Cela signifierait que Telenet devrait permettre, moyennant paiement, aux autres fournisseurs de bouquets de chaînes d'utiliser son réseau câblé.

C'est en 2008 que Telenet racheta les activités câblées d'Interkabel, l'alliance de 4 câblo-opérateurs flamands. Depuis lors, Telenet détient en Flandre le monopole sur ce câble, par lequel l'entreprise propose non seulement des services TV, mais aussi l'internet à haut débit et la téléphonie fixe à ses clients. Au fil des années, Telenet est ainsi devenue en Flandre un sérieux concurrent de l'ex-monopoliste national, Belgacom.

C'est surtout depuis l'arrivée de la télévision numérique que la critique s'est amplifiée vis-à-vis de la position de force occupée par Telenet sur le marché de la TV. Telenet détermine en effet toujours davantage ce que les citoyens peuvent regarder, parce qu'elle décide quelles chaîne elle autorise ou non sur son câble.

Etant donné cette position de force, le journal fait état d'une demande toujours plus insistante de savoir si Telenet ne doit pas être aussi soumise aux mêmes règles que sa concurrente Belgacom. Le rapport que le contrôleur des médias présente aujourd'hui, recommande, selon De Standaard, l'ouverture du câble de Telenet. Provisoirement, il ne s'agit donc là que d'une recommandation.

Par souci de clarté, cela ne concerne que la télévision, puisque VRM est un organe flamand uniquement en charge des médias. Or les télécoms sont une matière fédérale, et c'est l'IBPT qui est ici le régulateur compétent. Ce qui n'enlève rien au fait que le dossier n'intéresse pas l'IBPT car le régulateur télécom l'a aussi à son agenda.

"Suffisamment de concurrence" Personne, même pas Telenet, n'a pu déjà prendre connaissance du rapport. "A ce que nous savons, c'est qu'il y aura une annonce ce soir", déclare Stefan Coenjaerts, porte-parole de Telenet. "Mais nous ne savons pas encore avec précision ce que contiendra ce document. Quoi qu'il en soit, il s'ensuivra un processus de consultation, avec des avant-projets, des adaptations, etc."

Mais si l'on demande l'avis de Telenet, il y a suffisamment de concurrence sur le marché de la télévision. "Dans notre pays, il existe une forte concurrence entre le cuivre et le coaxial. D'autres acteurs, tels Mobistar et Belgacom, possèdent leur propre offre qui concurrence la nôtre." Et d'ajouter: "Nous estimons que si nous devons permettre l'utilisation de notre câble par d'autres acteurs, cela va ralentir l'innovation, voire éventuellement bloquer la concurrence."

"L'Europe ne nous impose du reste pas d'ouvrir notre câble, aussi longtemps qu'il y a une concurrence suffisante sur le marché. Or tel est bien le cas, selon nous."

Chez VRM, nous n'avons pu joindre provisoirement personne pour des commentaires.

En savoir plus sur:

Nos partenaires