Le ministre Bourgeois veut instaurer le permis de bâtir et de toiture électronique

03/02/10 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Le ministre flamand en charge des questions administratives, Geert Bourgeois, souhaite introduire d'ici la fin de la législature les permis de toiture et de bâtir électroniques pour assurer un meilleur service au citoyen.

Le ministre flamand en charge des questions administratives, Geert Bourgeois, souhaite introduire d'ici la fin de la législature les permis de toiture et de bâtir électroniques pour assurer un meilleur service au citoyen.

Bourgeois a tenu ce message dans les bâtiments de l'Intercommunale Leiedal à Courtrai, lors d'une visite de travail, accompagné qu'il était par le ministre sud-africain Sicelo Shiceka et sa délégation. Ce dernier a annoncé qu'une collaboration entre l'Afrique du Sud et la Flandre sur le plan e-gouvernemental et de l'ICT était souhaitable. Le ministre Bourgeois a réagi de manière enthousiaste.

"L'échange d'informations entre les administrations locales et le gouvernement flamand doit à l'avenir se faire autant que possible par la voie électronique. Ce faisant, nous économiserons du papier, du temps et de l'argent. Rien que pour le permis de construire numérique, qui devrait être en vigueur d'ici la fin de cette législature, trois millions d'euros par an pourront être économisés", a déclaré Bourgeois. Les deux projets s'inscrivent dans le projet de numérisation du flux d'informations entre les administrations locales et le gouvernement flamand, que Bourgeois veut mener à bien au cours de cette législature.

Le ministre sud-africain de la Cooperative Governance, Sicelo Shiceka, se trouve actuellement en Flandre pour découvrir les bonnes pratiques en matière e-gouvernementale et ICT. "Voilà pourquoi j'ai choisi l'Intercommunale Leiedal pour notre visite car elle est l'une des chefs de file en matière de développement d'applications e-gouvernementales", a ajouté Bourgeois. "Un bel exemple est fourni par son guide des entreprises ou son catalogue de produits, des applications destinées à rapprocher les citoyens, les entrepreneurs et les autorités. Le but est de proposer ce savoir-faire aux autres communes flamandes."

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires