Le meilleur

02/05/06 à 00:00 - Mise à jour à 01/05/06 à 23:59

Source: Datanews

Les ingénieurs en logiciels ont le meilleur emploi qui soit. Ils précèdent même les professeurs d'université et les conseillers financiers.

Du moins aux Etats-Unis, pouvait-on lire dans le numéro de lundi du magazine Money. La revue américaine a tenu compte de plusieurs facteurs pour établir son classement: perspectives de croissance, salaire moyen, nombre d'offres d'emploi, niveau de stress, flexibilité, créativité,... Dans le top 10, on trouve aussi la profession d'analyste IT, ainsi que, notamment, de manager des ressources humaines (4ème), d'analyste de marché (6ème) ou de psychologue (10ème).On constate que les gens recherchent aujourd'hui davantage de flexibilité dans leur travail et moins de stress, explique Craig Matters, rédacteur en chef de Money. Il se base ici sur les réponses des 26.000 participants à l'étude.Malgré la présence de deux profils IT dans le top 10, il y a peu de chance que le niveau de stress diminuera dans les années à venir pour les informaticiens. Au contraire. Selon Teake Zuidema, le correspondant de Data News aux Etats-Unis, les informaticiens doivent se recycler en urgence sous peine de disparaître du marché.Les jours du passionné d'ICT incapable de lire un bilan d'entreprise sont comptés, écrit Zuidema. Il fait ici référence aux déclarations du PDG Bill Gilbert de l'entreprise de recrutement bien connue Korn Ferry a propos de la nécessité pour l'informaticien moderne d'avoir une vision professionnelle. Lecture et compréhension de tous les aspects financiers de l'entreprise, interprétation du bilan et du cash flow, suivi de tous les facteurs qui influencent l'entreprise financièrement et économiquement: tous ces éléments, l'informaticien doit s'y intéresser de très près.Un sacré défi, donc. Et pas évident pour quelqu'un motivé par la technologie et qui a par conséquent opté en son temps pour une orientation informatique. Mais ils n'ont guère le choix, les informaticiens. Voilà pourquoi le MIT bien connu plaide aussi pour qu'on développe des formations scolaires plus en rapport avec les besoins changeants des entreprises. Selon le professeur John Rockart, spécialiste en formations ICT, il faut surtout des formations en gestion de projets, analyse systèmes, design systèmes, architecture et sécurité.Chez nous, cela se traduit par une popularité croissante de l'orientation ingénieur commercial en informatique, qui consacre une grande attention aux aspects susmentionnés.

Nos partenaires