Le marché mondial des serveurs croît, mais pas en Europe

28/08/15 à 16:42 - Mise à jour à 16:41

Source: Dargaud

Par rapport à il y a un an, le marché mondial des serveurs enregistre aujourd'hui un chiffre d'affaires de 6,1 pour cent supérieur. La progression se manifeste un peu partout, sauf en Europe notamment.

Le marché mondial des serveurs croît, mais pas en Europe

. © .

Selon l'analyste de marché IDC, le marché actuel des serveurs représente une valeur de 13,5 milliards de dollars. L'analyste observe que la croissance concerne tant le 'rack optimized', le 'blade' (lame) que le 'density optimized for factors'. Les tours régressent légèrement par contre. Cela fait en tout 2,29 millions de serveurs, en hausse de 3,2 pour cent par rapport à l'année dernière.

IDC constate aussi que cela fait cinq trimestres successifs que la croissance est au rendez-vous. L'analyste y voit la confirmation que d'importants investissements IT sont en cours et ce, malgré le fait que les systèmes open source tels Docker et Openstack vont changer le paysage. "Nous nous attendons à un impact sur l'offre de produits et sans doute aussi sur le volume, mais il est trop tôt dans le cycle d'adoption des nouveaux produits logiciels pour qu'il y ait aussi un effet matériel sur les serveurs", déclare Al Gillen, program vicepresident servers & systems software chez IDC.

La croissance la plus importante sur ce marché est notée dans les zones des Etats-Unis (+12,6 pour cent) et d'Asie/Pacifique (+12 pour cent). Au Moyen-Orient et en Afrique, le marché a progressé d'1,9 pour cent. L'Europe Occidentale fait moins bien avec un léger recul de 0,3 pour cent. Les derniers de la classe sont le Canada (-7,2 pour cent) et les régions de l'Europe Centrale et Orientale (conjointement -22,8 pour cent) et Amérique du Sud (-27,5 pour cent).

Qui est le numéro un?

HP est toujours le leader du marché des serveurs avec une part de 25,4 pour cent et enregistre du reste encore une hausse de son chiffre d'affaires et de sa part de marché. Dell se classe à la deuxième place, suivie par IBM. Lenovo et Cisco se partagent le quatrième rang.

En savoir plus sur:

Nos partenaires