Le marché européen des serveurs en recul pour la dixième fois consécutive

27/02/14 à 13:33 - Mise à jour à 13:33

Source: Datanews

Cela fait dix trimestres de suite que le chiffre d'affaires tiré du marché des serveurs régresse dans la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique). Selon les évaluations de Gartner, c'est IBM qui encaisse les coups les plus rudes.

Le marché européen des serveurs en recul pour la dixième fois consécutive

Cela fait dix trimestres de suite que le chiffre d'affaires tiré du marché des serveurs régresse dans la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique). Selon les évaluations de Gartner, c'est IBM qui encaisse les coups les plus rudes. Au niveau mondial, le marché des serveurs a portant crû de 3,2 pour cent au quatrième trimestre de 2013 par rapport au même trimestre de 2012 sur le plan du nombre de commandes (livraisons). Mais le chiffre d'affaires enregistré sur les appareils mêmes a, lui, diminué de 6,6 pour cent. Sur une base annuelle, l'on a recensé une hausse de 2,2 pour cent des commandes, mais une baisse de 4,5 pour cent du chiffre d'affaires.

La croissance des commandes au quatrième trimestre concerne la zone Asie/Pacifique (+16,4 pour cent), le Japon (+7,5 pour cent) et l'Amérique du Nord (+0,01 pour cent), alors que la zone Asie/Pacifique est avec 0,6 pour cent la seule région, où l'on a enregistré un chiffre d'affaires supérieur.

EMEA

Au cours des trois derniers mois de 2013, le marché total des serveurs a représenté un montant de 3,6 milliards de dollars (-6,4 pour cent). En nombres, il s'agit de 613.000 unités (-2,5 pour cent). Le recul au dernier trimestre de 2013 sur une base annuelle est perceptible dans toutes les régions, mais il est le plus important en Europe de l'Est (-14,1 pour cent). L'Europe occidentale régresse, elle, de 4,9 pour cent, alors qu'au Moyen-Orient et en Afrique, la baisse est de 6,8 pour cent.

"Cela fait dix trimestres successifs que le marché des serveurs dans la zone EMEA enregistre un recul de son chiffre d'affaires", déclare Adrian O'Connell, research director chez l'analyste Gartner. "La faiblesse économique continue d'y exercer un impact manifeste. Le chiffre d'affaire global en 2013 ne représente que deux tiers de celui atteint en 2007, avant que le recul ne s'amorce."

Sur base du chiffre d'affaires, HP continue de dominer le marché avec des parts de respectivement 34,5 et 39,4 pour cent de parts. L'on trouve ensuite IBM, Dell, Fujitsu et Oracle. HP doit cependant céder 1,9 pour cent de croissance, alors que c'est IBM qui reçoit les coups les plus durs avec 26,4 pour cent de chiffre d'affaires en moins. Les autres acteurs progressent légèrement.

Parts de marché

Sur le plan mondial, le classement est comparable. HP conforte sa part de marché de six pour cent à 28,1 pour cent de chiffre d'affaires dans le secteur. IBM se classe deuxième, mais perd 28,9 pour cent de chiffre d'affaires. Dell occupe la troisième place (-0,5 pour cent) et est suivie par Cisco (+34,5 pour cent) et Oracle (+6,2 pour cent).

Tant au niveau international qu'EMEA, les ventes sont fortement conditionnées par la demande de serveurs x86. Ce qui frappe, c'est qu'Huawei ne figure pas dans les chiffres d'affaires, mais bien dans le nombre de commandes. Grâce à une hausse de 187,9 pour cent de ses commandes par rapport au quatrième trimestre de 2012, l'entreprise technologique chinoise grimpe à la quatrième place après HP, Dell et IBM, mais devant Fujitsu.

En savoir plus sur:

Nos partenaires