Le marché des tablettes ne croît plus autant

02/05/14 à 14:23 - Mise à jour à 14:23

Source: Datanews

Pour la première fois, le marché des tablettes doit se contenter de chiffres de croissance plus faibles. En Belgique, cela ne pose provisoirement aucun problème.

Le marché des tablettes ne croît plus autant

Pour la première fois, le marché des tablettes doit se contenter de chiffres de croissance plus faibles. En Belgique, cela ne pose provisoirement aucun problème.

Selon l'analyste de marché IDC, l'on a au cours du premier trimestre vendu 50,1 millions de tablettes (en ce compris les 2-en-1, à savoir les tablettes avec clavier) au niveau mondial. Comme attendu, c'est moins (-35,7 pour cent) qu'au cours de la période des fêtes de fin d'année 2013. La croissance annuelle n'est que de 3,9 pour cent, et IDC ne s'attend pas à une amélioration dans le courant de l'année.

Cette croissance limitée s'applique à l'ensemble du secteur, quels que soient les marques, systèmes d'exploitation et tailles d'écran. Apple reste le numéro un du marché avec 16,4 millions d'unités vendues, mais sa part de marché a régressé de 33,2 à 32,5 pour cent sur une base annuelle. Samsung demeure le numéro deux et a même vu sa part de marché passer de 17,2 pour cent (au T4 de 2013) à 22,3 pour cent (au T1 de 2014). L'on observe donc une forte domination d'Apple et de Samsung, puisque le top cinq est complété par Asus (5 pour cent), Lenovo (4,1 pour cent) et Amazon (1,9 pour cent).

Le recul et le fait qu'IDC n'envisage pas d'amélioration, peut signifier que le marché des tablettes atteindra cette année un point de saturation. L'on vendra certes encore des tablettes, mais le nombre de personnes qui n'en ont pas encore une, diminuera et il n'y aura donc plus de marge que chez les clients qui veulent remplacer leur appareil. L'avantage pour le consommateur sera dès lors que les fabricants technologiques se tourneront peut-être plus rapidement vers de nouveaux appareils tels les montres intelligentes et d'autres produits portables (wearables).

Pas en BelgiqueEn Belgique, il n'y a provisoirement guère de problèmes. Notre rédaction a pu consulter les chiffres de GFK pour les deux premiers mois de 2014. Il en ressort que les ventes ont crû de quelque cinquante pour cent par rapport à la même période de 2013, où l'on avait vendu 280.000 tablettes, ce qui représentait déjà une progression de 23 pour cent.

En savoir plus sur:

Nos partenaires