Le marché des serveurs reste agité

28/08/13 à 13:29 - Mise à jour à 13:29

Source: Datanews

Le marché des serveurs tant dans la zone EMEA qu'au niveau mondial continue de régresser, selon les estimations de Gartner et ce, même si les dommages sont encore relativement limités en Europe occidentale. Dell et Fujitsu ont progressé.

Le marché des serveurs reste agité

Le marché des serveurs tant dans la zone EMEA qu'au niveau mondial continue de régresser, selon les estimations de Gartner et ce, même si les dommages sont encore relativement limités en Europe occidentale. Dell et Fujitsu ont progressé.

Sur le plan mondial, l'on a au deuxième trimestre, selon Gartner, vendu quatre pour cent de plus de serveurs et pourtant, le chiffre d'affaires a reculé de 3,8 pour cent sur une base annuelle. Dans la zone EMEA, le chiffre d'affaires a diminué de 4,6 pour cent à 3,1 milliards de dollars.

Au niveau mondial, la situation est mauvaise, à l'exception de la région Asie/Pacifique qui a réalisé un chiffre d'affaires en hausse de 10 pour cent et des ventes de serveurs en progression de 21,7 pour cent. Le Canada a également enregistré une hausse de son chiffre d'affaires et de ses ventes de serveurs.

EMEA

Dans la zone EMEA, le nombre de serveurs vendus a été un peu supérieur à 550.000 pièces, en recul de 5,9 pour cent sur une base annuelle. Il existe cependant des divergences importantes dans cette zone.

"Les trois sous-régions ont vu leur chiffre d'affaires serveurs diminuer au deuxième trimestre de 2013", déclare Adrian O'Connell, responsable des recherches chez Gartner. "En Europe occidentale, la baisse du chiffre d'affaires n'a été que d'1,6 pour cent, alors qu'en Europe de l'Est, elle a été de 17,9 pour cent, et au Moyen-Orient et en Afrique de 9 pour cent."

HP reste le numéro un du marché dans la zone EMEA avec un chiffre d'affaires de 1.045.013.127 dollars, ce qui représente 33,6 pour cent de part de marché. IBM occupe la deuxième place avec un chiffre d'affaires de 834.807.318 dollars (26,8 pour cent de part de marché). Les deux entreprises régressent cependant de respectivement 13,8 et 1 pour cent au niveau du chiffre d'affaires. Dans le top cinq, seuls Dell (+7,4 pour cent) et Fujitsu (+0,2 pour cent) ont vu croître leur chiffre d'affaires.

Niveau mondial

Sur le plan mondial, IBM reste le leader du marché sur la base du chiffre d'affaires. Au deuxième trimestre, ce dernier s'est établi à 3,2 milliards de dollars, ce qui représente une part de marché de 25,6 pour cent. HP occupe la deuxième place avec 3,01 milliards de dollars (26 pour cent de part de marché). Ce qui est étonnant, c'est que HP a dépassé IBM en nombres absolus. Hewlett-Packard a en effet vendu quasiment 590.000 serveurs, alors qu'IBM en est resté à 210.000, ce qui est moins aussi que Dell.


Pourquoi cette dégringolade?
Gartner donne quelques explications à ces chiffres décevants et ce, pour le septième trimestre consécutif. Dans la zone EMEA, il s'agit d'une faible demande des grandes entreprises, en combinaison avec de la consolidation et une migration de plate-forme. Il convient d'y ajouter une concurrence accrue de la part d'acteurs relativement nouveaux tels Cisco, Lenovo et Huawei.

O'Connel cite quand même un point positif: "Le marché des serveurs dans la zone EMEA est faible, mais les tendances sous-jacentes sont très dynamiques. Il reste des possibilités pour des vendeurs suffisamment flexibles pour se positionner eux-mêmes dans cette dynamique de marché changeante."

En savoir plus sur:

Nos partenaires