Le marché des puces prospère en partie grâce à Atom

04/11/08 à 10:30 - Mise à jour à 10:29

Source: Datanews

Bien que le marché des semi-conducteurs se soit distingué même sans Atom au troisième trimestre, l'effet de la puce Intel n'est pas à dédaigner, loin de là.

Bien que le marché des semi-conducteurs se soit distingué même sans Atom au troisième trimestre, l'effet de la puce Intel n'est pas à dédaigner, loin de là.

Au troisième trimestre de 2008, les ventes de puces (en unités) ont crû de 14 pour cent par rapport au trimestre précédent et de 15,8 pour cent par rapport au trimestre correspondant de l'an dernier. Ces chiffres émanent du cabinet d'analystes IDC. La puce Atom d'Intel pour PC ultramobiles ('umpc') ou 'netbooks' a littéralement boosté cette croissance. Sans Atom, la croissance aurait été respectivement de 8,3 et de 8,7 pour cent.

Le chiffre d'affaires du marché des puces a augmenté de 7,6 pour cent en comparaison avec le trimestre précédent et de 4,1 pour cent par rapport au trimestre correspondant de 2007, pour s'établir à 8,3 milliards de dollars.

Intel continue à dominer le marché avec une part de 80,8 pour cent. AMD a régressé légèrement à 18,5 pour cent. VIA Technologies en est à 0,6 pour cent. AMD se distingue le plus sur le marché desktop avec une part de 26,4 pour cent. Mais sur le marché des PC mobiles d'une part et sur celui des serveurs/postes de travail d'autre part, c'est Intel qui fait la pluie et le beau temps. Les parts de marché du géant des puces y dépassent les 85 pour cent.

Les analystes d'IDC ont revu à la hausse leurs perspectives de croissance pour cette année en raison des fortes performances d'Atom. Ils se font néanmoins du souci à propos de l'an prochain, puisqu'ils réduisent leurs prévisions pour 2009.

Nos partenaires