Le marché des puces en recul de 3 pour cent en 2012, selon Gartner

17/12/12 à 13:19 - Mise à jour à 13:19

Source: Datanews

Le chiffre d'affaires sur le marché des semi-conducteurs a en 2012 régressé de trois pour cent, selon Gartner, et les prévisions ne sont pas bonnes.

Le marché des puces en recul de 3 pour cent en 2012, selon Gartner

Le chiffre d'affaires sur le marché des semi-conducteurs a en 2012 régressé de trois pour cent, selon Gartner, et les prévisions ne sont pas bonnes.

La reprise attendue sur le marché des semi-conducteurs au second semestre de 2012 n'a pas eu lieu, ce qui amène Gartner à tabler sur une baisse du chiffre d'affaires de 3 pour cent à l'échelle mondiale, pour passer de 307 milliards de dollars en 2011 à 298 milliards en 2012. Le top 25 des fournisseurs de puces ont vu leur chiffre d'affaires reculer un peu plus que la moyenne (-4,2%) et possèdent une part de marché un rien inférieure (68,2% en 2012 contre 69,2% en 2011).

Cette régression peut être attribuée à la situation économique générale, ainsi quà des stocks importants, selon Gartner. Les plus touchés sont les fournisseurs du secteur du PC car "l'activité PC, normalement un facteur de croissance, a suivi une courbe descendante pour la première fois depuis de nombreuses années", déclare Steve Ohr, research director chez Gartner. "La production de PC a diminué de 2,5 pour cent en 2012. Même le rouleau-compresseur des smartphones a commencé à afficher des signes de maturité, même s'il est resté le facteur de croissance le plus intense en matière de chiffre d'affaires."

Tout cela se reflète dans les chiffres des entreprises individuelles, telles Intel, où, selon Gartner, le chiffre d'affaires a chuté de 2,7 pour cent (et la part de marché de pas moins de 16,6 pour cent). Pour le numéro deux, Samsung Electronics, Gartner envisage également une baisse du chiffre d'affaires de 8,7 pour cent suite à un recul des puces Dram et NAND notamment. Qualcomm (+29,6%) et Broadcom (8,8%) ont, elles, connu des hausses grâce à la croissance des smartphones.

Non seulement la reprise n'a pas eu lieu au cours du second semestre de l'année, mais sur base des chiffres du quatrième trimestre, Gartner prévoit encore d'autres reculs.

En savoir plus sur:

Nos partenaires