Le marché des logiciels ITOM croît mais pas grâce aux acteurs en vue

21/05/13 à 16:18 - Mise à jour à 16:18

Source: Datanews

Le marché des logiciels IT Operations & Management (ITOM) a crû de 4,8 pour cent l'année dernière. Mais cette croissance n'est pas due aux acteurs en vue tels CA et HP.

Le marché des logiciels ITOM croît mais pas grâce aux acteurs en vue

Selon les chiffres de l'analyste Gartner, le marché ITOM a représenté l'an dernier un chiffre d'affaires de 18 milliards de dollars, soit un milliard de dollars de plus qu'en 2011. La croissance annuelle a cependant baissé de plus de 10 pour cent les années précédentes à 4,8 pour cent en 2012.

Les 5 principaux vendeurs sur base de leur chiffre d'affaires gardent leurs positions respectives. Il s'agit d'IBM (3,28 milliards de dollars, 18,2 pour cent de part de marché), CA Technologies (2,12 milliards de dollars, 11,7 pour cent de part de marché), BMC Software (1,92 milliard de dollars, 10,6 pour cent de part de marché), Microsoft (1,48 milliard de dollars, 8,2 pour cent de part de marché) et HP (1,13 milliard de dollars, 6,3 pour cent de part de marché).

La croissance de l'ensemble du secteur n'est cependant pas à mettre au compte des acteurs du top 5, exception faite de Microsoft. Cette dernière a certes enregistré une hausse de 16 pour cent de son chiffre d'affaires, mais IBM et BMC ont progressé de moins d'un pour cent, alors que CA reculait de 0,6 pour cent et que HP a même régressé de 4,6 pour cent sur une base annuelle.

La dynamique à l'actif des acteurs intermédiaires

Ces acteurs en vue représentent 55 pour cent du marché ITOM, mais selon Gartner, la dynamique se trouve ailleurs dans le secteur: "Les vendeurs les plus intéressants en termes de dynamique sont ceux qui enregistrent un chiffre d'affaires compris entre 100 et 500 millions de dollars", déclare Laurie Wurster, research director chez Gartner.

Elle s'attend à ce que de nouveaux modèles commerciaux comme SaaS et les abonnements basés 'cloud' soient la clé de la croissance, surtout parce que ces modèles perceront également en dehors des marchés matures que sont l'Europe ou les Etats-Unis.

En savoir plus sur:

Nos partenaires