Le marché des logiciels à peine concerné par la morosité économique

13/02/08 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Le secteur des logiciels se porte encore et toujours bien, et l'année 2008 se présente aussi sous de bons auspices, et ce malgré les problèmes économiques actuels. Ce ne sera qu'au deuxième trimestre que quelques entreprises sentiront ci et là un peu de pression sur leur chiffre d'affaires.

Le secteur des logiciels se porte encore et toujours bien, et l'année 2008 se présente aussi sous de bons auspices, et ce malgré les problèmes économiques actuels. Ce ne sera qu'au deuxième trimestre que quelques entreprises sentiront ci et là un peu de pression sur leur chiffre d'affaires.

Avec une croissance de 8,2 pour cent en 2008, ce qui correspond à un chiffre d'affaires de 190,7 milliards de dollars contre 176,3 milliards en 2007, tout va provisoirement encore pour le mieux dans l'industrie des logiciels. "Ce sont les vendeurs de logiciels possédant un ensemble équilibré de flux de rentrées - canal, nouvelles licences, maintenance - et une souplesse contractuelle - Software as a Service (SaaS), 'open source', externalisation - qui ont le plus de chances de continuer à croître", dit-on chez Gartner.

Le cabinet d'analystes ne s'attend pas à une crise comme en 2001: "Nombre de facteurs de cette période ne sont en effet plus de mise aujourd'hui." L'actuelle faiblesse économique pourrait certes ralentir la croissance. "Aucun marché n'est immunisé contre une demande en recul. L'ampleur de la régression va cependant varier: certains marchés et éditeurs de logiciels seront plus touchés que d'autres." Au deuxième trimestre, certaines entreprises pourraient ressentir pour la première fois une diminution de leur chiffre d'affaires.

Comme les clients risquent de dépenser moins facilement, la concurrence en matière de contrats de maintenance et de renouvellements va aller en croissant entre les vendeurs de logiciels. L'accent sera de ce fait davantage mis sur les performances et la santé des éditeurs de logiciels. Les analystes de Gartner affirment par conséquent s'attendre à davantage de consolidations et de restructurations.

Nos partenaires