Le mandat du directeur de Fedict, Jan Deprest, prolongé de six ans

25/03/14 à 11:43 - Mise à jour à 11:43

Source: Datanews

Le mandat du directeur de Fedict, Jan Deprest, prolongé de six ans

Jan Deprest peut diriger le service ICT fédéral Fedict jusqu'en juin 2020. Voilà ce qu'a décidé le conseil ministériel sur recommandation du secrétaire d'Etat à la fonction publique Hendrik Bogaert.

Jan Deprest est président de Fedict depuis 2002 et est de ce fait le CIO du gouvernement fédéral. Fedict répond en effet aux besoins ICT des pouvoirs publics et assure la liaison entre les CIO des autres institutions publiques fédérales. Un mandat de président a chaque fois une durée de six ans. Jan Deprest a reçu la mention 'très bien' lors de sa plus récente évaluation.

Cet homme longiligne issu de Flandre Occidentale, qui habite à Deinze, a débuté sa carrière chez Accenture en 1986, où il gravit les échelons pour devenir associate partner. En 1999, il devint CEO chez Siemens Business Solutions (à présent AtoS). C'est en 2002 que le ministre des affaires administratives de l'époque, Luc Van den Bossche, lui demanda de diriger Fedict. Ce père de deux fils est licencié en sciences sociales et ingénieur commercial.

Nos partenaires