Le Luxembourg décerne ses "Awards for Excellence" en informatique

29/05/08 à 12:50 - Mise à jour à 12:49

Source: Datanews

Le magazine luxembourgeois Itnews 2.0 a organisé la semaine dernière ses premiers Golden-i Awards. Le titre de "CIO of the Year" est revenu à Philippe Parquay, 'chief financial risk officer' et 'chief operating officer' de KBC European Private Bankers, filiale de la KBC.

Le magazine luxembourgeois Itnews 2.0 a organisé la semaine dernière ses premiers Golden-i Awards. Le titre de "CIO of the Year" est revenu à Philippe Parquay, 'chief financial risk officer' et 'chief operating officer' de KBC European Private Bankers, filiale de la KBC.

En tant qu'importante place financière, le Grand-Duché de Luxembourg favorise naturellement le développement de sociétés prestataires de services IT. Alors que le dynamisme de ces dernières se voyait encore temporisé, il y a quelques années, par entre autres le manque de connectivité, aujourd'hui le Luxembourg compte de nombreuses success stories qui n'ont rien à envier aux sociétés des pays voisins. C'est la persévérance de ces acteurs influents du secteur de l'IT que le magazine luxembourgeois ITnews 2.0 a mis à l'honneur en organisant la première cérémonie des Golden-i awards, ce jeudi 22 mai 2008.

Au cours de cette cérémonie, placée sous le signe de l'innovation, beaucoup de pistes de réflexion ont été lancées. A commencer par les prédictions faites par Dr Steve Garnett, président de la plate-forme Software-as-a-Service (SaaS) Salesforce.com. Parti de la constatation que beaucoup de projets de logiciels se soldent par des échecs ou coûtent plus cher que prévu, Garnett a mis en relief l'attrait des solutions 'on-demand' comme celles de Salesforce, leader sur le marché du CRM à la demande. "Il n'y aura plus jamais d'éditeur de logiciel qui atteindra un chiffre d'affaires de 1 milliard $, a explique Garnett. Tous les bénéfices passent par le web et le SaaS n'est plus une question de pourquoi, mais de quand et où."

La première cérémonie des Golden-i fut surtout l'occasion de mettre à l'honneur la communauté IT luxembourgeoise. Parmi les 300 participants de la soirée, environ 60% représentaient des sociétés utilisatrices et 40%, des sociétés prestataires de services et de consultance. L'Association des Professionnels du Secteur Informatique (APSI) au Luxembourg a eu la tâche difficile de départager les candidats pour les prix prestigieux de "CIO of the Year" 2008 et pour le "Flagship Award". Le CIO de l'Année a été choisi sur base d'entretiens accordés au magazine ITnews au cours de l'année dernière. Quant au Flagship, "nous avons voulu récompenser une entreprise pour sa vision de l'IT, la façon dont elle met ses projets à exécution et l'importance que cela représente pour le tissu luxembourgeois", a déclaré Claude Lüscher, président de l'APSI.

Pour chaque prix, dix candidats étaient en lice et devaient défendre leur vision d'une IT performante et durable pour le Luxembourg. Le prix du "CIO of the Year" a été remis à Philippe Paquay, 'chief financial and risk officer' et 'chief operating officer' de KBL European Private Bankers. "Ce prix récompense dix années d'investissement de notre équipe dans des projets IT et métier, a déclaré Philippe Paquay. Les services de Private Banking que nous proposons à l'étranger entrent en compétition avec des acteurs locaux, c'est pourquoi nous les appuyons sur le hub créé au Luxembourg. La composante IT est donc essentielle dans notre stratégie, ça et la volonté de déployer cette excellence au-delà du Luxembourg."

Le "Flagship Award" a quant à lui été remporté par Odyssey Financial Technologies, une entreprise à la forte identité luxembourgeoise, créée il y a treize ans par seulement neuf personnes et qui compte aujourd'hui 530 employés au niveau mondial. "Luxembourg donne sa chance aux jeunes entrepreneurs en soutenant leurs projets de création", a expliqué Guy Eggermont, 'board secretary' chez Odyssey. Une déclaration à laquelle a fait écho le Ministre des Communications luxembourgeois, Jean-Louis Schiltz. "Le Luxembourg faisait encore pâle figure il y a 3 ou 4 ans au niveau de son infrastructure. Mais les sociétés ont fait des investissements substantiels, dont il faut assurer la durabilité. Nous sommes sur la bonne voie et il faut garder l'accent sur l'innovation, soutenue par la recherche publique. Nous avons constitué un réseau solide et ce sont les sociétés de l'IT qui contribuent à maints égards au rayonnement international du Luxembourg."

Nos partenaires