"Le licenciement de Hurd est la pire décision prise depuis celui de Jobs chez Apple"

10/08/10 à 12:17 - Mise à jour à 12:17

Source: Datanews

Cette phrase écrite par Larry Ellison, CEO d'Oracle, dans un courrier sera sans aucun doute la déclaration du jour: "Le conseil d'administration de HP a pris la pire décision qui soit depuis que ces idiots du board d'Apple ont licencié Steve Jobs, il y a des années." Ellison est un ami de Mark Hurd. Comme on le sait, ce dernier a été démis vendredi dernier de ses fonctions de CEO chez HP, après qu'une enquête interne (faisant suite à une plainte pour intimidation sexuelle) ait démontré que Hurd n'avait pas respecté les principes de l'entreprise sur la façon de faire des affaires.

"Le licenciement de Hurd est la pire décision prise depuis celui de Jobs chez Apple"

Cette phrase écrite par Larry Ellison, CEO d'Oracle, dans un courrier sera sans aucun doute la déclaration du jour: "Le conseil d'administration de HP a pris la pire décision qui soit depuis que ces idiots du board d'Apple ont licencié Steve Jobs, il y a des années."

Ellison est un ami de Mark Hurd. Comme on le sait, ce dernier a été démis vendredi dernier de ses fonctions de CEO chez HP, après qu'une enquête interne (faisant suite à une plainte pour intimidation sexuelle) ait démontré que Hurd n'avait pas respecté les principes de l'entreprise sur la façon de faire des affaires. Ellison affirme dans un courrier adressé au New York Times que le conseil d'administration de HP, en se débarrassant de Hurd, "n'a pas agi dans l'intérêt majeur des employés, actionnaires, clients et partenaires de HP."

A cet égard, ce départ est, selon lui, comparable, à celui de l'actuel homme fort, Steve Jobs, chez Apple. Steve Jobs quitta Apple en 1985, après que le conseil d'administration luit ait interdit d'encore exercer toute fonction dirigeante au sein de l'entreprise. Jobs créa alors NeXT Computer, qui fut rachetée par Apple 12 années plus tard. Jobs revint ainsi chez Apple d'abord comme CEO ad intérim, puis comme CEO. Apple connaît aujourd'hui un succès gigantesque.

"Le conseil d'administration de HP admet avoir examiné en profondeur la plainte d'intimidation sexuelle à l'encontre de Mark Hurd et l'avoir jugée complètement injuste." Selon Ellison, le conseil de HP était au départ partagé (6 contre 4) sur la décision de dévoiler la plainte en question. Ce n'est qu'ensuite qu'il a pris cette décision à l'unanimité.

Dans une réaction, HP affirme clairement que Hurd a été licencié pour avoir enfreint les normes appliquées par HP en affaires. Et ici, le conseil d'administration était d'accord. "Comme l'entreprise l'a précédemment affirmé, le conseil d'administration a voté à l'unanimité en faveur du licenciement de Hurd. Ce fut du reste le seul vote émis par le conseil à ce propos."

En savoir plus sur:

Nos partenaires