Le lanceur d'alertes Edward Snowden demande sa grâce à Barack Obama

14/09/16 à 11:43 - Mise à jour à 11:43

Le lanceur d'alertes Edward Snowden demande au président américain Barack Obama de lui accorder sa grâce, avant de refermer définitivement la porte de la Maison Blanche en janvier 2017. Son pays a en effet tiré profit de ses révélations, selon Snowden.

Le lanceur d'alertes Edward Snowden demande sa grâce à Barack Obama

© Belga

'Je sais qu'il y a des lois qui stipulent certaines choses, mais qui prévoient aussi que le pouvoir peut accorder sa grâce à des exceptions, à des choses qui, à première vue, peuvent paraître illégales, mais qui sur le plan moral et éthique, compte tenu des résultats obtenus, sont indispensables et incontournables', a-t-il expliqué dans un entretien vidéo de quelques minutes accordé au journal The Guardian et publié par ce dernier.

Aucun dommage

'Si l'on examine les avantages, il est clair que depuis 2013, les lois ont changé dans notre pays. Le Congrès, les tribunaux et le président, tout le monde a changé sa façon de faire depuis les révélations.'

'En même temps, il n'y a jamais eu de preuve publique que quelqu'un en ait souffert', a encore ajouté l'ex-consultant de la National Security Agency (NSA).

NSA

L'informaticien, qui est accusé d'espionnage aux Etats-Unis, a fui en Russie et risque jusqu'à 30 ans de prison dans son pays. Il a en effet divulgué un nombre incroyablement élevé de documents 'top secret' lorsqu'il travaillait pour la NSA, l'un des services de renseignements les plus secrets des Etats-Unis, spécialisé dans l'interception des communications électroniques.

En juillet, la Maison Blanche s'était opposée à une pétition demandant la grâce sans conditions pour Snowden, qui avait en 2013 révélé l'importance du réseau d'espionnage électronique américain.

Edward Snowden 'doit rentrer aux Etats-Unis pour y être jugé par ses pairs, et ne pas se cacher derrière un régime autoritaire. Actuellement, il fuit les conséquences de ses actes', a expliqué Lisa Monaco, la conseillère de Barack Obama au niveau de la sécurité nationale et de la lutte contre le terrorisme.

(Belga/KVDA)

En savoir plus sur:

Nos partenaires