Le journalisme sera-t-il bientôt l'affaire de robots?

06/05/14 à 14:10 - Mise à jour à 14:10

Source: Datanews

Lors du European Newspaper Congress qui se tient ce mardi 6 mai à Vienne, le journalisme robotisé constitue l'un des thèmes principaux.

Le journalisme sera-t-il bientôt l'affaire de robots?

© Shutterstock

Cinq cents participants provenant de plus de trente pays débattent ce mardi à Vienne du paysage médiatique. L'European Newspaper Congress entend aborder les nouveaux moyens mis de manière toujours plus importante à disposition des médias. Un thème essentiel est celui du 'journalisme robotisé', capable d'offrir des réponses au traitement de l'afflux quotidien d'informations.

L'utilisateur moyen d'un smartphone empoigne quelque 150 fois par jour son appareil pour consulter l'actualité. Le secteur des médias entend réagir à cette situation. Lors du congrès, l'on accorde par conséquent une grande attention au 'journalisme robotisé' comme on l'appelle.

Le concept peut offrir des réponses à la manière dont le monde des médias peut réagir aux nouvelles tendances comme la recherche automatisée de messages dignes d'être mentionnés sur les réseaux sociaux tels Facebook et Twitter.

Norbert Kupper, coresponsable du congrès, affirme que "nombre de petites entreprises débutantes se sont spécialisées dans cette matière". Leurs services peuvent représenter une plus-value pour les rédactions.

Le directeur de Google News, Richard Gingras, recommande le journalisme robotisé comme une recette à suivre: "Nous avons besoin d'informaticiens journalistes et de journalistes informaticiens". Selon lui, la connaissance et les données que les rédactions ont à leur disposition, peuvent être proposées de manière ciblée aux utilisateurs finaux.

Récemment encore, un journaliste-robot de The Los Angeles Times avait annoncé en primeur un tremblement de terre dans le sud-ouest de la Californie, certes sur base d'un algorithme élaboré par un journaliste humain du journal. (Belga/MI)

En savoir plus sur:

Nos partenaires