Le haut débit belge répond encore bien aux besoins actuels

02/10/09 à 13:00 - Mise à jour à 12:59

Source: Datanews

Même si la Belgique régresse de quelques rangs au classement des pays pour ce qui est du score de qualité du haut débit, elle figure encore dans le groupe des états où l'accès au haut débit répond bien aux applications actuelles, selon une étude commanditée par Cisco.

Même si la Belgique régresse de quelques rangs au classement des pays pour ce qui est du score de qualité du haut débit, elle figure encore dans le groupe des états où l'accès au haut débit répond bien aux applications actuelles, selon une étude commanditée par Cisco.

L'université d'Oviedo en Espagne et la Said Business School d'Oxford ont réalisé cette étude pour la deuxième année consécutive et sont arrivées à la conclusion que la qualité des connexions internet a progressé à l'échelle mondiale. Ils attribuent ici un score pour la qualité du haut débit qui tient compte des vitesses de chargement et de téléchargement, ainsi que de la latence.

L'an dernier, ce score avait surtout progressé en Europe centrale et orientale, ce qui explique assurément la présence de pays comme la Lituanie (4), la Bulgarie (5), la Lettonie (6) et la Roumanie (9) dans le top 10. Le top 3 est lui constitué de la Corée du Sud, du Japon et de la Suède qui ne sont pas par hasard des pays appliquant une politique nationale dynamique en matière de haut débit.

Notre pays occupe la 22ème place au niveau du score de la qualité du haut débit, alors qu'il se classait encore 17ème en 2008. La Belgique se trouve toutefois encore dans le groupe des pays, où l'accès au haut débit est suffisant pour supporter de manière confortable les applications actuelles, mais insuffisant pour faire face à la prochaine génération d'applications internet (contrairement aux Pays-Bas par exemple). Pour ce qui est des villes, Bruxelles et Anvers se classent respectivement aux 47ème et 49ème places, alors que la Belgique occupe le 19ème rang au niveau du score hors grandes villes.

L'étude se base sur les tests de vitesse en haut débit réalisés durant la période comprise entre mai 2008 et juillet 2009 dans 66 pays. Ces tests avaient aussi pour but de mesurer les performances du haut débit mobile, mais aucune des technologies actuelles n'a atteint la limite de qualité. Vous trouverez [ici] plus d'infos à propos de cette étude, y compris les tableaux.

Nos partenaires