Le groupe de pirates informatiques Rex Mundi publie des données de Numéricable

17/07/13 à 15:39 - Mise à jour à 15:39

Source: Datanews

Le groupe de pirates informatiques Rex Mundi a mis mercredi ses menaces à exécution et publié des données présentées comme celles de clients de Numéricable. L'entreprise souligne qu'il s'agit de données "superficielles" de personnes demandant des renseignements et non de données sensibles issues de son fichier client.

Le groupe de pirates informatiques Rex Mundi publie des données de Numéricable

Le groupe de pirates informatiques Rex Mundi a mis mercredi ses menaces à exécution et publié des données présentées comme celles de clients de Numéricable. L'entreprise souligne qu'il s'agit de données "superficielles" de personnes demandant des renseignements et non de données sensibles issues de son fichier client.

Le groupe de pirates informatiques Rex Mundi, spécialisé dans le chantage sur internet, avait menacé de publier en ligne les données confidentielles de quelque 6.000 clients du câblo-distributeur Numéricable si celui-ci ne leur versait pas la somme de 22.000 euros. La menace a été mise à exécution mercredi dans la matinée.

"Il ne s'agit pas de données sensibles - comme des données bancaires par exemple - issues de notre fichier client, mais bien de données de base (nom, adresse, numéro de téléphone, adresse mail) de personnes qui ont demandé des renseignements sur nos services via notre site", a réagi Numéricable auprès de l'agence Belga. "Environ 1% des
6.000 personnes concernées est finalement devenu client de notre entreprise."

Le câblo-distributeur souligne qu'il avait été informé de la menace dès la semaine passée et que ses équipes informatiques se sont employées à colmater la faille, qui se situe dans l'outil de gestion du site. "Les pirates n'ont pas eu accès au fichier client qui se trouve sur notre serveur", insiste-t-on.

Le piratage fera l'objet de poursuites, ajoute Numéricable, qui invite les personnes dont les données ont été publiées à porter plainte contre X. (Belga)

En savoir plus sur:

Nos partenaires