Le groupe de fibre optique européen regrette l'économie sur le haut débit

12/02/13 à 11:46 - Mise à jour à 11:46

Source: Datanews

Le FTTH Council Europe est "très désappointé" du fait que les pays membres de l'UE aient réduit le budget de la composante numérique du projet Connecting Europe Facility.

Le groupe de fibre optique européen regrette l'économie sur le haut débit

Le FTTH (Fibre to the Home) Council Europe fulmine en raison de la suppression de 8,2 milliards d'euros du budget de l'UE relatif au haut débit et aux services numériques publics. "En allégeant l'enveloppe financière à 1 milliard d'euros, il n'y a plus de place pour des investissements dans l'infrastructure à fibre optique", déclare Karin Ahl, présidente de l'association européenne de défense des intérêts des fournisseurs 'fiber to the home'.


Hier, la commissaire européenne Neelie Kroes avait déjà admis qu'il serait difficile avec un montant d'1 milliard d'euros d'offrir à chaque Européen une connexion à haut débit rapide d'ici 2020. Selon Kroes, les états membres devront donc eux-mêmes intervenir pour créer un meilleur marché télécoms européen. Le FTTH est sceptique à ce propos. "La décision prouve que les gouvernements européens ne voient encore et toujours pas l'importance des réseaux à haut débit pour l'avenir." Karin Ahl fait encore observer que les autorités hors Europe investissent fortement dans les connexions internet plus rapides. "L'UE a laissé passer une énorme chance d'assurer l'avenir d'une Europe compétitive", a-t-elle ajouté.


Le Parlement européen doit cependant encore approuver le nouveau budget de l'UE. Plusieurs fractions ne semblent pas prêtes à laisser passer sans réagir le compromis malaisément trouvé par les chefs de gouvernement européens. Guy Verhofstadt, chef de fraction des libéraux européens, déclare dans une interview accordée à EurActiv.com qu'il y aura un vote secret, afin que les parlementaires européens puissent se prononcer librement sur le budget en question.

En savoir plus sur:

Nos partenaires