Le GPS, une proie pour les pirates

24/02/10 à 10:30 - Mise à jour à 10:29

Source: Datanews

Toute technologie dépendante de la navigation par satellites, comme le GPS, est toujours plus souvent la proie des pirates. Voilà ce qu'annonce la station britannique BBC sur base de témoignages d'experts. Un congrès est du reste organisé sur ce thème dans la ville britannique de Teddington.

Toute technologie dépendante de la navigation par satellites, comme le GPS, est toujours plus souvent la proie des pirates. Voilà ce qu'annonce la station britannique BBC sur base de témoignages d'experts. Un congrès est du reste organisé sur ce thème dans la ville britannique de Teddington.

Les chercheurs indiquent que les appareils de ce genre sont toujours davantage perturbés par des signaux sonores, ce qu'on appelle en jargon le "jamming". Mais à côté de cela, des pirates peuvent à présent aussi reprogrammer l'écran du GPS en utilisant des méthodes relativement sophistiquées.

Cela constitue non seulement un danger pour l'utilisateur particulier, mais aussi pour l'infrastructure d'un pays par exemple. Le GPS est utilisé tant dans le secteur des transports que par exemple aussi dans les réseaux électrique et téléphonique.

Selon les scientifiques, le principal problème ne se situe pas au niveau des satellites, mais est dû à la faiblesse du signal que le GPS en reçoit. "C'est là que réside le talon d'Achille", expliquent-ils. Ces signaux peuvent en effet être assez facilement interceptés, que ce soit dans un but malfaisant ou non.

Ce genre d'équipement de piratage est toujours davantage disponible sur internet. Actuellement, il est encore assez coûteux, mais les chercheurs estiment que tel ne sera plus le cas d'ici quelques années.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires